• MSI MEG B550 UNIFY

Comme l'immense majorité des cartes mères, cette MEG B550 Unify arbore un PCB noir au format ATX, ainsi que des radiateurs dans les mêmes nuances. On retrouve bien entendu l'incontournable dragon cher à la marque, on ne plaisante pas avec ça ! Elle comprend 4 connecteurs d'extension PCIe : 2 au format x16, celui métallisé étant alimenté par les 16 lignes 4.0 en provenance du CPU (x8 / x8 en cas d'activation du mode CPU dans l'UEFI permettant de réaffecter 8 lignes 4.0 pour des SSD M.2). Le second x16 utilise lui 4 lignes 3.0 en provenance du B550. Il en est de même pour les 2 ports x1 présents.

 

MSI MEG B550 Unify [cliquer pour agrandir]

La MSI MEG B550 UNIFY

 

Du côté de l'alimentation, un traditionnel connecteur à 24 broches complété par deux connecteurs ATX 12V à 8 broches. 4 points de mesure des principales tensions sont situés juste à côté du connecteurs à 24 broches. Sur la photo, on peut également distinguer les slots DDR4, ainsi qu'un connecteur interne de type USB 3.2 Gen 2 pour 2 canaux. Enfin, l'afficheur LED à segment permettant de vérifier l'état de la séquence d'amorçage, prend également place dans cette zone.

 

Slots DDR4 et alimentation [cliquer pour agrandir]

Le connecteur d'alimentation à 24 broches

 

Le constructeur a opté pour un étage d'alimentation à 14+2 VRM pour le CPU, de quoi assurer une stabilité importante à ce niveau tout en réduisant les risques de surchauffe y compris lors des overclockings.

 

Socket et VRM [cliquer pour agrandir]

Le socket et les VRM dévolus au CPU

 

Côté stockage, on trouve les 6 ports SATA 6 Gbps gérés par le B550. En complément, pas moins de 4 ports M.2 prennent place entre les slots d'extension PCIe (voir plus bas). 1 utilise les 4 lignes PCIe dédiées au niveau du CPU, un autre 4 lignes PCIe en provenance du B550. Quant aux 2 autres, ce sera à l'appréciation de l'utilisateur, puisque par défaut ils utiliseront chacun 4 lignes PCIe 3.0 du chipset, toutefois, il est possible d'utiliser des lignes 4.0 en provenance du CPU, à condition de limiter à x8 celles dédiées à la carte graphique sur le port PCIe x16 métallisé.

 

Les connecteurs SATA [cliquer pour agrandir]

Les connecteurs SATA

 

Du côté back panel, en sus de 4 ports USB 2.0 animés par le B550, on trouve 4 USB 3.2 Gen 2 alimentés par la partie SOC du CPU. 3 utilisent un connecteur Type-A, le dernier un Type-C. S'ajoute à cela un port HDMI pour permettre l'utilisation de la partie graphique des APU. Les boutons clear CMOS et Flash-Back en mode autonome/restauration sont également présents et pourront rendre de précieux services le cas échéant. Pour les nostalgiques, MSI propose un port mini DIN PS/2 pour clavier/souris. Côté réseau, un port Ethernet RJ45 2.5 Gbps animé par une puce Realtek 8125B, ainsi que 2 connecteurs pour les antennes extérieures fournies à destination du Wi-Fi et Bluetooth. C'est une puce Intel AX200 qui se charge de proposer Wi-Fi 6 et BT 5.1. MSI a confié la partie Audio à un Codec Realtek ALC1220P, accompagné de condensateurs de qualité audio (dixit la marque).

 

Le panneau arrière [cliquer pour agrandir]

Le panneau arrière de connexions

 

Petit zoom sur les ports PCIe, MSI a renforcé par un cerclage métallique le slot x16 dédié aux cartes graphiques, potentiellement très lourdes. On retrouve également ici les 3 ports M.2 dédié au stockage et disposant de leur propre refroidisseur en aluminium. Le 4ème est situé hors champ juste au-dessus du port x16 (cf. la photo d'ensemble de la carte), c'est le seul alimenté par défaut par les lignes 4.0 du CPU (cf. paragraphe un peu plus haut). Notons pour finir la présence bien pratique en bas à droite, des bouton de mise en marche et réinitialisation pour un usage hors boitier ou les mains dedans...

 

Les connecteurs d'extension [cliquer pour agrandir]

Les slots d'extension PCIe

 

Pour finir, jetons un rapide coup d’œil à l'interface graphique de l'UEFI concoctée par le constructeur. C'est en territoire bien connu à présent que l'on s'aventure, le mode EZ (Easy) rappelant l'essentiel, même si l'on se retrouve très vite limité. Bon point pour les anglophobes, MSI propose lui aussi une traduction de son interface en français, même si c'est parfois partiel ou approximatif.

 

UEFI mode Ez [cliquer pour agrandir]

Le mode EZ de l'UEFI MSI

 

En basculant dans le mode Advanced, on découvre là aussi les traditionnels menus du constructeur fonctionnant par tuiles. Cette disposition ne convient pas à tous, de manière purement subjective nous apprécions cette dernière. Si c'est moins complet que la concurrence, cela rend aussi l'expérience moins complexe pour les novices et les fonctionnalités principales sont bien présentes.

 

L'advanced mode de l'UEFI [cliquer pour agrandir]

Le mode Advanced

 

Cette MSI MEG B550 Unify est une excellente carte. Sa tarification officielle à 329 € est plutôt élevée pour une carte B550, toutefois on peut la trouver régulièrement sous les 300 € en boutique. C'est une carte haut de gamme avec un étage d'alimentation à l'avenant et une dotation riche, elle nous parait donc être une option intéressante d'autant qu'entièrement passive pour le refroidissement, ce qui est loin d'être une généralité pour les cartes X570 à tarif comparable. La perte des lignes PCIe 4.0 au niveau du chipset en comparaison de ces cartes ne posera pas vraiment de souci à la plupart, puisqu'il est rare d'avoir plusieurs SSD ultra rapides (et la limitation pourra également apparaitre au niveau du lien CPU / X570 le cas échéant). Voilà, c'est terminé pour cette partie, passons au protocole de tests page suivante.



Les 49 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !