• Performances en rastérisation

Du côté des performances ludiques en 1920 x 1080, notre RX 6600 XT Gaming Pro OC parvient à devancer presque systématiquement la RTX 3060 (12 victoires, 1 nul et 1 défaite), avec des écarts variant entre - 3% et + 36 % selon les titres. Face à sa grande soeur, la marche est rude cette fois,  avec là aussi des écarts pouvant aller au-delà des 30 %. Clairement, il y a une vraie gamme d'écart entre ces 2 cartes.

 

 

En montant en définition, le constat ne change pas vraiment, même si la nouvelle-née des rouges est un peu moins fringante, les écarts sur sa rivale étant réduits et elle doit concéder davantage d'égalité ou presque. Sa grande soeur de son côté creuse encore un peu plus l'écart, comme on pouvait s'y attendre. 

 

 

 

• Performances en ray Tracing

Poursuivons avec les prestations en Ray Tracing (réglage systématiquement au maximum pour ce dernier), en nous limitant au seul FHD, ces cartes n'étant pas forcément capables d'absorber la charge dans des définitions supérieures. On s'en doutait, mais c'est un renversement total du rapport de force face à la RTX 3060, cette dernière ne concédant qu'une défaite sous Godfall, mais s'imposant dans tous les autres tests. Point important à noter, les cartes ne disposant que de 8 Go commencent à souffrir dès cette définition par manque de mémoire avec les réglages maximum (vous comprenez alors notre perplexité quant aux 8 Go d'une RTX 3070 Ti lors de son test !).

 

Mais plus étonnant, la RX 6600 XT souffre davantage que ses concurrentes, sans que nous puissions l'expliquer avec certitude, ce comportement pouvant être lié à un manque d'optimisation au niveau de la gestion mémoire par le pilote, ou un handicap plus lourd lié au bus PCIe réduit, divisant ainsi par deux l'accès à la mémoire centrale lorsque celle locale est saturée. Deux jeux sont particulièrement touchés : Doom Eternal et Watch Dogs Legion. Les RTX 3060 Ti et 3070 y sont clairement limitées elles aussi, réduisant ainsi leur ascendant sur la RTX 3060 disposant de 12 Go, mais ne s'effondrent pas comme le fait la RX 6600 XT. Nous avons multiplié les mesures, y compris après un redémarrage, un lancement frais (sans autres jeux auparavant), une autre version des pilotes, mais rien n'y fait, la RX 6600 XT continue à renvoyer les mêmes résultats.   

 

 

Voilà pour les prestations ludiques, récapitulons tout cela page suivante.



Les 56 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !