• Assassin's Creed Syndicate

Après un épisode Unity à l'histoire prenante, mais plombé au démarrage par de gros soucis de performances et de stabilité, voici à présent Syndicate qui nous fait passer de la Révolution française à la révolution industrielle en Angleterre. L'AnvilNext est toujours à la manoeuvre avec un visuel flattant la rétine. Nous utilisons pour nos tests le jeu maintenu à jour (1.5) via Uplay et nous mesurons à l'aide de Fraps un déplacement reproductible avec toutes les options au maximum couplée au FXAA, le MSAA étant trop gourmand avec ce jeu.

 

visuel Assassin's Creed Syndicate [cliquer pour agrandir]

Soooooooo shocking ! Allez, ok pour le bisou, mais sans la langue !

 

Jeu TWIMTBP, les cartes du caméléon reprennent des couleurs puisque la Fury X finit derrière la 980 Ti de référence. Du côté des nouvelles venues, la 1070 doit s'incliner une nouvelle fois face aux cartes à base de GM200 "poussé", il n'en est rien pour la 1080 qui trône au sommet des cartes testées ce jour.

 

 

 

• DiRT Rally

DiRT Rally est un jeu que l'on n'attendait pas chez Codemasters, qui nous est arrivé par le biais d'un accès anticipé avant une sortie officielle en décembre 2015. Il a renoué (enfin !) avec une conduite réaliste sans tomber dans la simulation pure, ce qui évitera de rebuter les néophytes. Nous applaudissons ce retour aux sources, car le virage arcade des DiRT devenait de plus en plus indigeste. Utilisant le moteur maison Ego Engine en version 3 (4 pour F1 2015), mais voyant l'arrivée de diverses spécificités dont un blending avancé qui améliore sensiblement le visuel et que nous avons donc activé. Toutes les autres options sont poussées à leur niveau maximum et couplées au MSAA 4X. Le jeu est maintenu à jour (1.1) via Steam et nous utilisons le bench intégré en boucle lors d'une spéciale du Pays de Galles sous une pluie intense.

 

visuel DiRT Rally [cliquer pour agrandir]

Rien ne vaut une bonne BX 4x4, toutefois la "Sub" ne démérite pas !

 

L'Ego Engine est généralement favorable aux RADEON, d'autant que le jeu fait partie du programme AMD Gaming Evolved, mais ce n'est plus le cas une fois le Blending avancé activé. Ainsi, la Fury X doit se contenter de la parité face à une GTX 780 Ti (certes méchamment overclockée). En tête de peloton, la 1070 FE s'intercale à nouveau entre 980 TI de référence et alternative, quant à la 1080, elle devance tout ce petit monde.

 

 

 Un petit tour en enfer (mais lourdement armé) page suivante afin de poursuivre nos tests !



Les 75 ragots
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués