• Overclocking

Les GTX 1070 et 1080 disposent par défaut de fréquences très élevées, est-ce possible de faire mieux sans augmenter la tension ? Nous avons réussi à atteindre 2075 MHz sur les 2 cartes (pas fait exprès !). Côté mémoire, nous avons du nous contenter de + 117 MHz pour la GDDR5 et +126 MHz pour la GDDR5X, au-delà les performances régressent. Notons également qu'eVGA propose une version beta de son utilitaire Precision qui permet de définir chaque couple de fréquence/tension indépendamment, des précédents/suivants. De quoi optimiser au mieux la courbe de fréquence, mais c'est un travail de longue haleine qui pourra être automatisé via l'outil, lorsque ce dernier sera parfaitement au point !

 

1070 OC1080 OC

Les GeFORCE GTX 1070 et 1080 Founders Edition overclockées

 

Est-ce que nos cartes alternatives font mieux ? Eh bien oui, mais de peu pour la 1080 Strix qui refuse de passer le cap des 2.1GHz, alors que sa petite soeur y parvient. Côté mémoire c'est similaire aux cartes de références, bien entendu tout cela reste une loterie selon la faculté intrinsèque de la puce à monter en fréquence !

 

gpuz 1070 asus ocgpuz 1080 asus oc

Les GeFORCE GTX 1070 et 1080 Strix d'ASUS overclockées

 

 

• Evolution des fréquences

Pour jauger l'ampleur des éventuelles baisses de fréquences induites par les limites de température et consommation imposées à ces nouvelles cartes compte tenu de GPU Boost 3.0, nous avons mesuré la fréquence de son GPU en tâche de fond sous forte charge (Anno 2070 en QHD) soutenue durant 30 min. Nous reportons ces valeurs dans le graphique suivant :

 

Evolution des fréquences des GTX 1070 et 1080

L'évolution des fréquences des GTX 1070 et 1080 FE et Strix sous forte charge

 

On notera la baisse de fréquence très sévère encaissée par les Founders Edition : au bout de 7 à 8 min, la 1080 FE a abandonné près de 240 MHz et la 1070 FE environ 180 MHz d'où l'importance de bien faire chauffer de telles cartes avant de mesurer leurs performances ! Rien de tel par contre avec les modèles d'ASUS qui disposent d'un refroidisseur capable de dissiper beaucoup plus d'énergie calorifique.

 

• Nuisances sonores

Nous laissons le boîtier ouvert et positionnons le sonomètre à 20 cm de la carte graphique à la même hauteur. Afin de limiter au maximum les nuisances externes aux cartes, nous coupons temporairement pendant la mesure les ventilateurs du boîtier, du CPU et de l'alimentation (via l'intégration d'un interrupteur sur cette dernière). Nous utilisons à présent un sonomètre Casella Tech CEL-620A1, certifié pour une plage de mesures comprises entre 20 et 140 dB.

Sonomètre

 

Au repos, les 1070 et 1080 de références n'émettent qu'un très léger souffle qu'il sera très difficile de percevoir au sein d'un boîtier, sauf à tendre sérieusement l'oreille à proximité et sans autres sources de bruit environnant. Les Strix coupant leurs ventilateurs dans ce mode, elles sont inaudibles. En charge, le niveau sonore passe à une petite quarantaine de décibels, soit un résultat acceptable d'autant que la sonorité n'agresse pas l'oreille. En fait les nouvelles venues adoptent un comportement très similaire à celui de leurs devancières en version de référence. On pointera par contre du doigt un léger coil whine alors que nos GTX 980 et 980 Ti de référence en étaient totalement dépourvues. Du côté des Strix c'est mieux du côté de la 1070, mais moins bien pour la 1080, certes rien de catastrophique, mais notable quand même.

 

 

 Page suivante, passons aux mesures de températures.



Les 75 ragots
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués