• Resident Evil 5

Chef d'oeuvre de Capcom d'un point de vue technique. Resident Evil 5 n'a pas pour autant bénéficié d'une ergonomie améliorée, ou en tout cas très imparfaitement, ce portage console reste pourtant une réussite. Il a été benché en DX10, avec AA4x et AF16, et ce avec le maximum de détails.

 

mesures resident evil 5 HD5850 HIS icooler V turbo 

 

C'est toujours le même schéma, la carte qui a les fréquences les plus élevées obtient les meilleures performances, dans des proportions là aussi cohérentes avec l'overclocking. Le gain est là, et il est appréciable, même si à de telles moyennes il reste plus psychologique qu'autre chose.

 

• Battlefield Bad Company 2

Nouveau venu dans le protocole et qui remplace avantageusement Batman. Nous savions que les jeux mus par l'Unreal Engine 3.5 offraient un haut niveau de prestation en terme d'images par seconde. Or quel est l'intérêt de comparer deux cartes dans des conditions où elles ne sont pas mises en danger ? Dans ce test il a fallu trancher et c'est bien Batman qui a sauté, snipé par nos quatre bidasses !  Place donc ici au Frosbyte Engine 2, tous les effets graphiques sont mis à fond, Ambiant Occlusion également, avec AA4x et AF16x.

 

mesures bad company 2 HD5850 HIS icooler V turbo 

 

Même tout mis à fond, sur la mission "au coeur des ténèbres", le niveau de prestation atteint est excellent, et permet une expérience de jeu top avec les HD5850, et on peut apprécier le gain franchement intéressant qui apporte quelques images par seconde en plus dans une fourchette souvent borderline. En 1680 l'impact de l'overclocking est présent, et tend à se tasser en 1920, mais vraiment voilà un overclocking d'usine qui apporte quelque chose.



Les 18 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !