• Insonorisation du châssis

Nous commençons donc nos tests avec la capacité d'insonorisation de notre boîtier. Pour information, le niveau sonore ambiant est de 30dBA.

 

• Vis-à-vis de la ventilation interne

ventilation interne

Nous commençons par utiliser, comme précisé dans notre protocole, un Scythe Mugen II + Noctua NF-P12 en guise de ventirad CPU et un Scythe Musashi pour ce qui est du ventirad GPU, avec deux modes de vitesses pour correspondre à ce que l'on peut retrouver dans une configuration plutôt silencieuse (Low) ou au contraire audible (High). Pour rappel seuls ces deux systèmes de refroidissement et l'alimentation sont en fonctionnement quand nous mesurons les nuisances sonores de face, sur les côtés et enfin sur le dessus du boîtier :

 

600T : insonorisation ventilation interne

Concernant ces mesures, nous pouvons remarquer l'excellente insonorisation des côtés du boitier expliquée par l'épaisseur des portes couplée à leur excellente finition, ne laissant aucun jeu qui fasse s'échapper le son. Les faces avant et supérieure, du fait de leur conception métal mesh, laissent passer de 2 à 3 dB supplémentaires dans les deux modes de test.

Comparativement avec les 800D et CM 690 II il réussit même à se placer premier en position du mode "low", tendance qui se renverse dès lors que la configuration est placée en position "high" où cette fois, il se place dernier de notre test. Il est intéressant de noter que le 600T est moins bon que le CM 690 II sur la face supérieure avec 2 dB d’écart et moins bon que le 800D sur la face avant, avec une différence de 4 dB. 

 

 

• Vis-à-vis des disques durs

disques durs

Montons maintenant d'un dernier cran dans le vice de nos tests de son, après avoir mesuré en long en large et en travers les nuisances sonores du boitier et d'une configuration classique, séparément ou de façon cumulées, intéressons nous pour finir au comportement du boitier lorsque l'on utilise un disque spécialement bruyant dans une copie de plusieurs Go, j'ai nommé le Raptor-X de chez Western Digital. Afin de bien dégager le surcroit de dB généré par celui-ci, nous placerons les ventilations du boitier et de la configuration en position low. 

 

600T : insonorisation des vibrations

 

Alors qu'ils auraient pu présager du pire, les résultats de ce test ne sont au final pas si mauvais. Si bien sûr nous entendons distinctement notre disque gratter, le delta des valeurs avant et sans la copie du Raptor n'incrémente que peu les valeurs du boitier seul, ne les augmentant que d'un à deux dB, signe que le système de berceau utilisé reste un choix judicieux.

Prises en détail, une nouvelle fois les valeurs latérales et supérieures sont très bonnes, au contraire de celles de la face avant qui plafonnent alors à 47.5 dB. Un autre point non mesuré, mais qu'il convient de citer néanmoins est que lorsque le Raptor n'est pas en travail, aucune différence sonore n'est mesurée sur notre sonomètre, quand bien même celui-ci est réputé vibrer bien plus qu'un disque classique, ce sera là une note très positive de ce 600T au terme de nos mesures des nuisances sonores.



Les 38 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !