• Caractéristiques

 

Corsair 600T Graphite series
Couleur Gris anthracite et version blanche et noir avec plaques de plexiglas sur le côté gauche
Famille

Moyen tour

Dimensions 507mm x 592mm x 265mm (HxLxP en mm)
Matériaux

Plastique et acier

Formats de la carte mère acceptés ATX, mATX
Emplacements 5,25" jusqu'à 4
Emplacements 3,5" jusqu'à 6
Emplacements 2,5" jusqu'à 6
Connectique en façade 4 x USB2, 1 x USB3, 1 x IEEE1394, jack micro et casque
Ventilation 2 x 200mm LED blanches, 1 x 120mm Corsair
Prix moyen 150 €

 

• Le montage

Commençons par détailler le bundle fourni avec le boitier qui est au final assez simpliste :

 

- 8 serre-fils servant à fixer bien correctement le joyeux fouillis de câbles à l'arrière de la plaque de fixation de la carte mère.

- 8 patins en caoutchouc à ajouter en cas d'utilisation de ventilateurs supplémentaires

- 8 vis pour les sus mentionnés ventilateurs.

- Un sachet de vis pour CM et alimentation

- Un jeu de clef permettant d'interdire l'accès à la partie gauche du boitier.

 

Ici donc pas d'accessoires tels que rallonge ATX ou +12V CPU, câbles SATA ce qui est dommage, une concession probablement due au positionnement tarifaire du boîtier. À noter également que si l'idée d'interdire l'accès au panneau gauche est très bonne, la clef est du format des rack HDD bas de gamme comme on peut en trouver un peu partout, ce qui en terme de protection contre le vol, n'est pas optimum.

 

Installation des composants

Et nous commencerons par fixer la carte mère sur la plaque prévue à cet effet, ce qui se révèle facile vu la grande place interne que propose le 600T. Nous enchaînons ensuite par la fixation du ventirad de test Scythe Mugen II facilitée elle aussi par la très grande ouverture dont nous parlions dans les pages précédentes, nous permettant de fixer la backplate aisément.

Pour loger nos deux disques durs dans leurs berceaux, il est nécessaire de tordre ces derniers afin que les picots se logent dans les emplacements des vis, cette manipulation inspire peu confiance vu la fine épaisseur du plastique des jonctions centrales, mais le test est au final concluant, car aucun berceau ne souffrira de la manœuvre. Nous n'avons plus qu'à les insérer dans leurs emplacements, dans le sens de la largeur du boitier. Comme nous nous en doutions précédemment, cette position des disques facilite grandement le placement de la carte graphique de par la place qu'elle lui laisse. Maintenant que la configuration est intégrée, nous installons maintenant notre alimentation Antec TruePower 750W, celle-ci une fois bien vissée de l'extérieur, accueille à l'intérieur une plaque qui vient la caler afin de limiter les vibrations que pourrait occasionner le fait de n'être fixée que d'un coté, un détail qui a son importance. En bref, rien de notable quant à l'installation, si ce n'est qu'elle est pratique.

 

graphite 600T : un exemple de config montée [cliquer pour agrandir] 

Câblage

graphite 600T : attention à lespace dispo sur la partie supérieure ! [cliquer pour agrandir]

Arrive maintenant l'un des points importants de ce test puisque le câble management est censé être l'une des grandes forces de ce boitier. Et le moins que l'on puisse dire est que sur ce point le 600T est à la hauteur de ses prétentions. Car si nous savions déjà que les ouvertures en caoutchouc étaient nombreuses, on se rend compte au montage que leurs emplacements sont stratégiquement choisis ; quoiqu’il y en a tellement que bien nombreuses sont les configurations possibles. Une ouverture est directement placée en sortie d'alimentation pour y glisser l'ensemble des câbles de cette dernière, une autre se trouve située en bas à droite de la carte mère afin de faire ressortir proprement les connectiques du boitier ainsi que les prises SATA/PATA des disques et lecteurs...

Enfin une autre nous permet de faire ressortir la prise ATX au plus près de son emplacement sur la carte mère. Il sera même possible de masquer l'alimentation 12V du CPU en la faisant ressortir par une ouverture située directement sur la partie supérieure droite de la plaque sur laquelle se visse la carte mère même si cela s'avère particulièrement délicat du fait du manque de place laissée par notre Scythe Mugen II. La configuration complètement intégrée au boitier, il ne reste plus que le câble audio de connexion en façade qui reste visible. Pari réussi donc concernant la gestion des câbles qui se classe parmi les plus réussies qu'il nous ait été donné de constater dans un boitier de cette gamme de prix.

 

Nous terminerons cette partie par un "bonus" qui n'est ni plus ni moins que l'illustration d'un montage complet dans le 600T via une vidéo très complète de 30 minutes réalisées par NCIX, célèbre revendeur informatique canadien. Avis aux âmes sensibles : cette vidéo peut rendre dépressives les personnes qui ont un budget serré pour leur machine.  Bien entendu, les produits Corsairs sont largement mis à l'honneur puisque nous retrouvons l'utilisation d'un watercooling Hydro Series™ H70, d'un kit mémoire Dominator® GT DDR3 surmonté d'un Dominator Airflow, une alimentation Professional Series™ Gold AX850, de deux SSD Force Series F40 ainsi que d'un crossfire ATI HD 5770.

 



Les 38 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !