Les rumeurs autour de Windows 11 finissent par faire une publicité intéressante pour Microsoft, car cela oriente le regard des passionnés d'informatique vers l'éditeur, qui s'amuse à faire des petits teasing et troll par-ci par-là. Toutefois, aujourd'hui nous allons enfiler de très grosses moufles, puisque nous ne pouvons totalement assurer la fiabilité de la fuite qui circule depuis hier soir sur la toile. En effet, une ISO qui aurait fuité permet d'installer une version très beta de Windows 11, permettant de découvrir le potentiel nouvel OS. Et le Comptoir a réussi à mettre la main dessus, afin de vérifier de nous-mêmes ce qu'il en est, ainsi que de vous faire de magnifiques captures d'écran, avec comme configuration l'utilisation d'Hyper-V pour émuler de manière sécurisée cet OS.

 

fuite supposée de Windows 11 - bureau [cliquer pour agrandir]fuite supposée de Windows 11 - nouveau menu démarrer [cliquer pour agrandir]

 L'interface est très proche de ce qui aurait du venir avec Windows 10X, ce qui n'est pas vraiment une surprise.

 

Le premier point visible et marquant, ce sont les refontes de l'interface visuelle, qui suit ce qui a déjà été vu sur le feu Windows 10X, et cela n'a rien de très étonnant : en effet, la Raymonde a annoncé la fusion de ce projet avec Windows 10. Car ce sera la seule vraie différence avec l'OS actuel : le côté visuel et sonore, avec une interface plus douce et arrondie, des icônes plus modernes, des sons moins stridents et un menu démarrer tout nouveau. Pas d'inquiétude si vous n'aimez pas le positionnement de la barre des taches, cela peut être réglé via les paramètres apparemment, mais inaccessible puisque nous n'avons pas de licence pour Windows 11, ce qui est surprenant pour une build de test.

 

D'ailleurs, à part la barre des tâches, rien n'a vraiment évolué, et c'est là que tout de suite cela sent le sapin et que nous commençons à nous dire que c'est plutôt un Windows 10 avec un coup de peinture. Que ce soit officiel ou non, nous n'avons un nouvel OS ici, mais bien l'hypothèse principale au sujet de cette "nouvelle génération de Windows" : Windows 21H2, avec un nom modifié.

 

fuite supposée de Windows 11 - paramètres [cliquer pour agrandir]fuite supposée de Windows 11 - version du système [cliquer pour agrandir]

Malgré la nouvelle interface et un nom qui change, nous nous retrouvons bien avec le même OS que ce qui est présent sur le canal Insider. 

 

C'est donc là que nos moufles vont commencer à bien servir, puisque cela colle trop parfaitement à certaines théories et hypothèses présentes sur le net, à savoir que Windows 11 serait qu'un simple renommage. Pourtant, certains détails sur la véracité de cette fuite ont commencé à trotter dans nos têtes, quand nous avons commencé à voir que certains éléments du hub Insider étaient manquants.

 

Premier problème, et pas des moindres : le fameux "News and Interest", développé depuis des mois et qui a donné tant de fil à retordre, a disparu de la barre des taches, au profil d'une simple application Dashboard. Alors soit nous sommes sur un rétropédalage, soit il y a anguille sous roche, car cette fonctionnalité à encore été mise à jour il y a peu, et notamment sur son intégration sous forme d'icône dynamique. Autre manque dans cette histoire, c'est la nouvelle expérience d'installation, qui n'est pas prévue pour être juste plus jolie, mais surtout avec des nouveautés comme le choix de votre utilisation de machine - gaming, bureautique, scolaire... - ou une révision des menus sur la confidentialité.

 

fuite supposée de Windows 11 - versions d'installation [cliquer pour agrandir]fuite supposée de Windows 11 - menu post installation [cliquer pour agrandir]

Le menu d'installation ne ressemble pas beaucoup a ce qui était en cours de réalisation sur le canal de développement, ce qui nous étonne.

 

Qu'en penser au final ? Et bien pas grand-chose pour être franc, puisque trop d'éléments se contredisent ou semblent louches. D'un côté, cela correspond bien à ce qui circule depuis des mois à travers le canal de développement Insider, avec des ajouts fonctionnels prévus depuis janvier, d'un autre côté les incohérences nous font douter sur la qualité de cette fuite. Peut-être que c'est vrai, mais il n'est pas impossible vu le peu de modifications présentes qu'un bon hackeur s'est amusé à modifier une des builds Insider à son gout pour faire une bonne farce. Et dans tous les cas, si cela représente le Windows du futur, et bien cela ressemble surtout à une grosse mise à jour de Windows 10, qui voit son nom modifié pour des raisons encore obscures.


Un poil avant ?

Minage : Combien de GPU effectivement vendus ?

Un peu plus tard ...

Iiyama XUB2490HSUC-B1, pour vivre le télétravail comme sur un laptop

 Une ISO de leak circule sur la toile, et le Comptoir a mis la main dessus pour en avoir le cœur net... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 32 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !