Ces dernières semaines, le contenu des builds Insider devient de plus en plus maigre, probablement le temps d'être certain que Windows 21H1 se déploie correctement, focalisant dès lors le développement sur les correctifs de bugs et les ajustements basiques des fonctionnalités. Cette semaine, nous avons donc le droit à un arrivage de rustines en tout genre, corrigeant quelques crashs et pas mal de problèmes d'affichage, comme des textes flous ou des erreurs d'icônes. Par ailleurs, le gestionnaire des tâches et les packages MSI ont le droit à des icônes toutes neuves, ce sont parmi les derniers éléments à devoir être retouché par Microsoft.

 

Comme d'habitude, vous pouvez consulter le patch note 21390 sur le devblog de l'éditeur

 

Cependant, un petit point en plus est rajouté dans cette mise à jour, la possibilité de choisir un terminal de ligne de commande par défaut, puisque durant l'évènement Microsoft Build 2021, la Raymonde a annoncé ou fait le point sur plusieurs fonctionnalités avancées pour les développeurs, avec un léger gout de Linux dans tout ça. En effet, le WSL est de la partie, avec la présentation des applications GUI et du computing sur GPU, permettant aux fans de gros calculs, aux adeptes de l'IA et aux chercheurs d'utiliser facilement leurs codes prévus pour le pingouin.

 

Autre point qui rappelle beaucoup l'OS libre, Windows 10 se voit accompagné d'un Package Manager, un outil qui risque d'être bien utile pour le déploiement d'appareils en IoT et les communautés utilisant Github. C'est aussi un moyen d'obtenir des logiciels de manière plus sécurisée et automatisée, le tout en ligne de commande uniquement. D'ailleurs, le terminal Windows passe en version 1.9 et se voit gagner en ergonomie, avec notamment l'ajout d'un mode Quake, qui permet de l'ouvrir grâce à un e combinaison spécifique de touches. Qualcomm a aussi sorti un kit de développement pour mieux appréhender Windows 10 ARM, ce qui permettra de passer de plus en plus d'application en ARM64 nativement et de mieux juger l'efficacité de l'émulateur d'applications x86.

 

Dernier point, le CEO de l'éditeur Satya Nadella a profité de ce show pour faire un point sur ces derniers mois, mais surtout pour teaser comme sauraient si bien le faire Lisa Su ou Jensen Huang. En revanche, Nadella préfère son bureau - ou salon - à sa cuisine apparemment, mais avec tout autant de mise en scène dans le décor. Celui-ci promet une annonce très proche - durant le Computex peut-être ? - d'une nouvelle version majeure très importante pour l'OS fenêtré, qui révolutionnerait notre expérience du système. Il y a de fortes chances que cela soit tout autant lié à la fusion récente de Windows 10X dans Windows 10, qui apporterait donc des changements visuels, fonctionnelles et voire au niveau du cœur même de l'OS. Restons donc connectés, afin de voir ce qui se trame du côté de la côte ouest dans les prochains jours.

 


Un poil avant ?

ARM lance de nouveaux iGPU : les Mali-G710, G610, G510 et G310

Un peu plus tard ...

NVIDIA a commencé l'année très fort !

 Faute de fournir une build très riche cette semaine, Microsoft tease son futur durant son évènement pour les développeurs... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !