Nvidia a officialisé son DLSS 2.0 il y a quelques jours, nous vous en avions parlé lundi dernier. Utilisant les tensor cores pour calculer, Nvidia avait optimisé son algorithme d'apprentissage pour le rendre plus efficace, et l'avait uniformisé pour tous les jeux. Nous vous invitons à relire le billet où ceci est mieux expliqué, ainsi que celui-ci, c'est même conseillé pour pouvoir comprendre les deux tests de nos confrères dont nous allons vous parler.

 

mechwarrior5 mercenaries

 

PCGH et Techspot ont profité de cela pour faire un point sur les différentes qualités d'image que peut délivrer le DLSS 2.0. A contrario du DLSS 1.0 qui était unique, le DLSS 2.0 permet de choisir le degré d'affinage selon 3 modes, Performance, Équilibre et Qualité. Bien entendu, il est évident que le premier mode sera moins gourmand que le second, lui-même plus souple que le dernier. Pour autant, il serait bon de voir ce que cela implique en termes de visuels, et de charge GPU.

 

control

 

Aussi, ils ont testé Control, mais aussi Mechwarriors 5 Mercenaries. Non seulement le DLSS permet des gains de performances importants, mais en plus il en arrive à ne plus dégrader la qualité d'image, ce qui désormais le rend tout à fait légitime au même titre que les autres antialiasings. La seule contrainte, ne pas l'oublier, c'est qu'il faut des tensor cores, et donc une Geforce RTX.

 

 Le DLSS 2.0 est là, et il faut avouer que Nvidia semble enfin avoir trouvé le bon tempo pour le rendre incontournable pour tous les possesseurs de RTX. EN pratique ça donne quoi ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !