Grâce à notre suivi régulier - voici les derniers constats d'avril et de mai -, nous savons très bien que le marché de la DRAM s'est sensiblement et continuellement éloigné de ce qu'il était en 2017. Malgré les souhaits et les manigances supputées des fabricants, la flèche de la courbe ne serait toutefois pas encore prête à repartir en sens inverse. Comme toujours, la division DRAMeXchange de TrendForce a fait ses observations et en est arrivée à la conclusion que les prix de la DDR ont une forte probabilité de chuter d'un p'tit 15% supplémentaire au courant du troisième trimestre de l'année !

 

dramexchange prevision dram q3 2019

 

L'analyste pointe cette fois-ci encore du doigt les tensions commerciales - qui ne vont pas du tout en s’arrangeant, loin de là - entre les USA et la Chine, plus spécifiquement sa dernière victime : Huawei. C'est bien simple, l'ajout du constructeur chinois sur la liste noire américaine - avec une période de grâce renouvelable de 90 jours - est un gros obstacle sur le chemin de ses livraisons futures de smartphones et  de produits pour serveurs, ce qui en retour affecterait inévitablement la demande en mémoire DDR durant la seconde moitié de l'année, traditionnellement une période assez forte et de rehausse des prix.

 

Bien sûr, ce n'est qu'une grosse goûte d'eau en plus dans le vase d'un marché de la DRAM qui bataille déjà depuis un moment avec une demande en berne et un inventaire trop important, d'où la baisse assez "dramatique" constatée depuis 2018. Initialement, DRAMeXchange était tout de même un peu plus optimiste et considérait les chances de voir passer les prix sous la barre des coûts complets des fabricants comme très faibles, du fait d'un marché limité à trois acteurs principaux et d'une évolution technologique des procédés de gravure proche des limites physiques. Néanmoins, la dernière joute sino-américaine a bel et bien forcé à reconsidérer cette situation et pourrait conduire certains fabricants à déclarer des pertes.

 

Yet, a heated U.S.-China trade war may send demand in the second half of this year into quick-freeze, with the increasingly looming uncertainty compelling datacenters to make reductions to capex. Fragile DRAM suppliers may have to admit current inventory casualties on the books by the end of this year, and officially modify their financial statements to report: 'Loss,'" DRAMeXchange.

 

Presque comme à chaque fois, DRAMeXchange se garde toutefois bien de finir sur une note entièrement négative et tente ainsi d’insuffler un peu d'optimisme (forcé) en annonçant que les prix de la DRAM pourraient rebondir en 2020 après avoir touché le fond...On se doute que les producteurs en rêvent nuit et jour, mais en attendant, c'est Byzance pour ceux d'entre nous qui espèrent s'équiper dans les mois qui viennent ! (Source)

 

larme de crocodile

 DRAMeXchange reconsidère son dernier diagnostic et prévoit désormais une chute encore plus importe de la DDR3 jusqu'à l'aube de 2020. Merci qui ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !