La question du multithreading ou Hyperthreading se pose toujours dans les jeux. Est-il bénéfique ou au contraire néfaste ? Dans nos tests, nous décidons de le désactiver puisqu'il induit une grande variabilité dans les mesures, ce qui est complètement incompatible avec des mesures précises nécessaires à l'obtention d'un avis aussi propre que possible. Mais dans le cadre du joueur, à la maison, pépère dans son fauteuil, qui joue intensivement à une paire de titres, la question se pose.

 

Nous avions vu à l'époque que sur un Skylake, ça pouvait influer les résultats, et c’est bien entendu différent selon les jeux. Techspot a fait des mesures avec un Ryzen 9 3900X avec et sans SMT, et a laissé en face un 9900K avec HT. Le fait est que sur le Ryzen, sur 36 jeux en Full HD, beaucoup sont impactés négativement, peu le sont positivement. Mais parmi ceux qui sont donc moins performants avec SMT que sans, la différence est très souvent négligeable, elle pourrait même être imputée aux erreurs de mesures et à la non répétabilité parfaite des séances de tests.

 

Comme toujours, il y a des extrêmes. Ainsi Assassin's Creed Odyssey aime le SMT, comme CSGO, tandis que Prey, Hitman 2, Just Cause 4 et Shadow of the Tomb Raider ne l'apprécient pas spécialement. A chacun donc de voir quoi faire, mais les écarts sont si serrés que cela ne devrait pas valoir le coup de s'amuser à activer ou désactiver à longueur de journée !

 

bogdanoff fort boyard

 

 Si l'efficacité du SMT ou de l'HT est plus que prouvée dans les applications diverses et variées, le jeu lui reste très sensible à ça, dans quelles mesures ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 36 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !