Ryzen semble définitivement avoir été la lumière salvatrice d'AMD, soldant le triste pas d'un Bulldozer (trop) poussé dans ses derniers retranchements. Si la première génération avait du mal à monter en fréquence, ceci était la faute d'un contrôleur mémoire capricieux en dépit de nombreuses mises à jour du micrologiciel de contrôle. Grâce au passage du 14 nm au 12 nm, la seconde mouture a vu ce défaut corrigé et la barrière des 4 GHz tranquillement déplaçable pour peu que le surcadencage vous branche.

 

Avec Zen2, des améliorations architecturales devraient également être au goût du jour en plus des gains apportés par le passage au 7nm : de quoi sérieusement lever le niveau des attentes. Les premières fuites - en provenance de Chine - confirment de nets progrès : selon ces rumeurs, les premiers exemplaires de préséries à quatre cœurs auraient été distribués aux fabricants de mobales il y a quelque temps déjà afin de leur permettre de tester leurs produits. Or, et bien que ces puces ne soient pas représentatives de la gamme finale, ces dernières se montreraient toujours plus dociles au niveau de l'overclock, ce qui se ressentirait sur les fréquences de base et de boost qui monteraient jusqu'à 4,5 GHz au maximum.

 

Plus impressionnant encore, l'IPC, ou Instructions Par Cycle, une mesure de l'efficacité maximale de la microarchitecture, serait en hausse de 15%. Entre le doublement de la taille des registres de calcul vectoriel flottant, passant à 256 bits et le doublement qui suit de la bande passante des unités correspondantes de chargement-rangement mémoire, l'information, bien que non officielle, est crédible - et pourrait alors faire très mal à son concurrent.

 

amd roadmap cpu 2017 2020 t [cliquer pour agrandir]

Encore quelques mois !

 

Mais les bruits de couloir ne s'arrêtent pas là ! Comme supposé précédemment, le nombre de cœurs serait doublé (il serait en outre question de CCX regroupant 8 cœurs contre 4 auparavant), apportant 16 cœurs physiques sur le socket AM4. Les améliorations se répandraient jusqu'au chipset : le X570 serait le premier de la firme à supporter le standard PCIe 4.0, et ce avec pas moins de 40 lignes disponibles :  16 pour les slots d’extensions, 8 USB 3.1 Gen2, 4 USB 2.0, 12 ports SATA au maximum - il semblerait y avoir du partage de lignes, mais tout n'est pas clair à ce sujet -  tous liés au CPU par 4 lignes PCIe 4.0.

 

En revanche, ces nouveautés auraient un prix : les possesseurs de cartes A320 (carte mère, pas les Airbus) seraient laissés sur le carreau pour des raisons techniques. Nous nous doutons également que certaines fonctionnalités ne pourront pas être activées si le chipset est trop ancien, mais la rétrocompatibilité est toujours un réel point positif à chaque génération, d'autant plus appréciable que les gains apportés par les nouveaux venus sont importants. (Source : WCCFTech)

 15% d'amélioration de l'IPC et des fréquences toujours plus hautes, voici de bons augures pour cette série 3 ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 37 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !