Les puces spécialisées pour les voitures, ca n'est pas vraiment nouveau. D'instinct, on pense aux modèles autonomes, avec la suprématie de NVIDIA sur ce secteur avec sa plateforme Xavier. Nous partons ici sur un modèle coréen un peu plus sage - pas question de conduite autonome ici a priori - en la présence de l'Exynos Auto V9.

 

Sans grande surprise, l'architecture est basée sur les IP de chez ARM avec 8 Cortex-A76, la dernière génération des gros coeurs de la firme, pouvant mouliner jusqu'à 2,1 GHz. Fait amusant, au niveau de la RAM, ce sera au choix de la LPDDR4 ou LPDDR5, le futur est en marche ! Pour la partie graphique, on compte sur des Mali G76 dont les coeurs seront disposés en trois parties indépendantes afin de pouvoir gérer plusieurs tâches simultanément sans risque de goulot d'étranglement. Voiture intelligente oblige, ce SoC est accompagné d'un NPU (Neural Processing Unit, un accélérateur de machine learning) non spécifié. Pour l'audio, la puce embarque quatre DSP "HiFi 4" dont on attendra les tests avant de se prononcer sur la qualité.

 

En parlant de tests, ces derniers risquent de mettre un bon bout de temps à arriver puisque la sortie est prévue pour 2021 en équipement de modèles haut de gamme chez Audi, autant dire qu'il faudra sortir le carnet de chèques pour tester le bouzin, et ça sera davantage douloureux qu'un quad-SLI de RTX 2080 Ti ! Pas de page produit pour ce genre de SoC bien méconnu du grand public, mais vous pouvez retrouver l'annonce ici.

 

samsung exynos auto

 Grace à un partenariat, cette puce devrait arriver dans les Audi en 2021. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !