Alors que le géant Samsung aimerait avoir son propre GPU pour accompagner ses SoC Exynos, il en est toujours à embarquer le GPU Mali d'ARM. Pourquoi ? Car ses projets de conception d'un GPU maison ne donnent apparemment rien jusque là et c'est pourquoi la firme se tournerait vers AMD et NVIDIA, de ce qu'en disent nos confrères de chez SamMobile.

 

D'après leurs sources, NVIDIA aurait pour l'instant les faveurs du Sud-Coréen grâce à son architecture Pascal, mais le récent travail sur la PS4 Pro de Sony par AMD pourrait faire revenir Polaris dans la course. Sam Soungue veut de toute façon faire du HSA (Heterogeneous System Architecture, permettant de placer CPU et GPU sur le même bus, partageant ainsi mémoire et tâches) une réalité pour ses futurs appareils (visant même 2017) et Qualcomm risque de ne pas apprécier si son principal concurrent arrive à ses fins. Par contre, si AMD arrive à se placer sur ce marché, les soucis de finances de la firme pourraient vite se faire oublier. En attendant que ces rumeurs se confirment, ARM doit quand même serrer les fesses dans l'espoir de ne pas perdre un contrat plus que juteux.

 

samsunglogo

 Samsung serait apparemment en pourparler avec AMD et NVIDIA à la recherche d'un GPU pour remplacer les puces ARM Mali embarquées dans son SoC Exynos. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 30 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...