COMPTOIR
  
register

Jetson Orin nano DevKit : une version pleinement exploitable pour qui-bidouille, mais pas trop

Le Comptoir l’a demandé, NVIDIA l’a fait ! Lors de notre article du 28 septembre dernier, nous évoquions le manque d’une carte mère abordable pour les Orin Nano et NX, voilà chose faite. Ce nouvel arrivant dispose d’un module ORIN NANO 8 Go aux caractéristiques suivantes :

 

  • 6 cœurs Cortex-A78AE répartis en 2 ensembles (4 +2 cœurs)
  • 8 Go de mémoire sur un bus 128-bits
  • 1024 CUDA cores cadencés à 625 MHz, génération Ampère
  • 32 Tensor cores de troisième génération
  • Sa mémoire eMMC a été remplacée par un emplacement MicroSD
  • Décodage vidéo accéléré mais encodage logiciel uniquement
  • Configurable en 7 ou 15 W

 

nvidia jetson orin nano developer kit

 

Mais comme nous le disions à l’époque, ce SOM ( System-On-Module ) ne serait rien sans un support adapté lui fournissant les ports nécessaires à son exploitation, et pour le coup, c’est plutôt pas mal :

 

  • Un port d’alimentation compatible 19v (alimentation fournie)
  • 2 Ports M.2 M-Key en PCIe 3.0 (un 2x en 2230 et un 4x en 2280)
  • Une carte Wifi AC 1200 Mb/s (AzureWave AW-CB375NF) sur un port M.2
  • Un port Ethernet gigabit
  • Un DisplayPort
  • 40 broches d’extensions (incluant UART, SPI, I2S, I2C et GPIO)
  • 2 Connecteurs MIPI / CSI-2
  • 4 ports USB 3.2 Gen 2 10 Gb/s

 

De quoi promettre de belles bidouilles en perspective, le kit offre un bootloader UEFI vous permettant d’installer l’OS AARCH64 de votre choix, un utilisateur rapportait même le fonctionnement, hors accélération graphique, de Windows et Hyper-V sans aucune modification préalable. Selon les promesses constructeur, la bête offre des performances brutes 5 à 6x supérieures à son prédécesseur à quatre cœurs Cortex-A57 et GPU Maxwell (128 CUDA cores).

NVIDIA fourni sa distribution L4T (pour Linux For Tegra, basée sur Ubuntu 20.04) ainsi les outils Jetpack en version 5.1.1 pour faciliter la tâche aux développeurs et autres trifouilleurs souhaitant prendre pleinement le contrôle du matériel.

 

nvidia jetson orin nano and jetson nano comparaison

Les promesses !

 

C’est un ensemble intéressant pour qui sait s’en servir qu'on soit sur développement amateur ou confirmé, des bidouilles en tout genre, des projets universitaires, ou encore FABLAB et autres prototypage d’engins industriels. En revanche, il perd l’intérêt principal de son prédécesseur, à savoir son prix. Là où le Jetson nano premier du nom était annoncé à 120 $ à sa sortie (contre 150 actuellement), ce nouveau modèle affiche un tarif de 499 $ qui le rapproche plus du tarif du Xavier NX que du produit qu’il remplace...

Bien sûr, il est plus performant, a un suivi logiciel actif et offre des capacités graphiques dont la quasi-totalité des Single Board Computers ne peuvent que rêver, mais à un prix qui dissuadera justement de nombreux amateurs de SBC alors que les références RISC-V et les alternatives chinoises aux Raspberry PI se montrent de plus en plus nombreuses et toujours plus accessibles.

 

Un poil avant ?

Kioxia / Western Digital : après la BiCS 6, place à la... BiCS 8

Un peu plus tard ...

Cherry, tu as vu le chien ? - Oui, il mange des XTRFY

NVIDIA sort enfin un devkit « accessible » pour ses modules Cortex-A78AE et Ampère. Quoi de neuf au menu ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !