COMPTOIR

Si le PCIe 5.0 vient tout juste d’arriver sur les mobales grand public avec la plateforme Alder Lake, le PCIe 6.0 est déjà dans les cartons, avec des premiers produits qui pointeraient le bout de leur nez pour 2023. Pour autant - ASUS en ayant fait l’amère expérience sur Rocket Lake — une nouvelle norme PCIe indique une mise à jour des composants employés, ce qui ne se fait pas en un claquement de doigts. Or, parmi les différents pourvoyeurs de composants permettant d’intégrer cette nouvelle norme se trouve Risitas Renesas, que nous retrouvons souvent sur divers VRM de vos tests de Comptoir préférés.

 

Hé bien, ce cher Renesas a du matos en réserve justement pour cette sixième génération : pas moins de 3 générateurs d’horloges, les 9SQ440, 9FGV1002 et 9FGV1006 et onze (onze !) clock buffers de la série RC190xx servant à nettoyer le signal notamment en agissant sur l’impédance, un incontournable pour obtenir les bandes passantes promises par le PCIe Gen6. Des multiplexers sont également au rendez-vous histoire de dispatcher les signaux sur les ports voulus : les RC192xx.

 

Avec tout ce matériel, la mise en route du PCIe 6.0 semble bien partie ! Cependant, il est peu probable que nous, particuliers, en voyons la lumière du jour avant un petit moment : en effet, le tout récent PCIe 5.0 n’est déjà pas encore utilisé par les dernières cartes graphiques, sans compter que la bande passante offerte n’est pas vraiment du plus utile. Par contre, côté professionnels, l’histoire est bien différente : rendez-vous dans quelques années pour constater l’avancée de la situation !

 

renesas pcie 60

Un poil avant ?

18 mois après son lancement, voilà la première carte low profile basée sur RDNA 2 !

Un peu plus tard ...

Comment avance donc le 2 nm de TSMC ?

Pour rendre compatible une mobale PCIe 6.0, il faut du matos, et Renesas et prêt à le vendre !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !