Décidément, l'année 2019 sera bien étrange côté AMD : si pour les CPU et les GPU, la firme a bien réussi à rattraper le retard, niveau chipset c'est plus mitigé. Certes, le X570 et le TRX40 sont impressionnants techniquement et amènent le PCIe 4.0, mais le rajout de la ventilation sur les cartes mères ne nous enchante pas. Et chez ASRock, ce n'est pas vraiment mieux, le fabricant ayant procédé à un choix à double face : les cartes sont plus petites et restent au format ATX standard, mais en échange nous avons le droit à des ventilateurs sur les VRM. Un choix étonnant, qui nous fait dire que les futurs Threadripper 3000 risquent de beaucoup consommer.

 

La première référence du jour est tirée des gammes "classiques" du fabricant, car il s'agit d'une TRX40 Taichi. La carte utilise 16 phases dédiées au CPU, avec une alimentation séparée des deux côtés pour mieux répartir le courant selon le fabricant, mais cela ne va pas aider le cable management. Par contre, le refroidissement des VRM est actif, et l'ajout de deux ventilateurs de 40 mm - qui sont les mêmes que celui sur le chipset - ne nous rassure pas, celui présent sur la X570 Taichi qui a servi au test des Ryzen 3000 était particulièrement bruyant. De même, la carte ressemble un peu plus à ce que nous retrouvons dans la sphère grand public : un des ports PCIe x16 est remplacé par un x1, seulement 2 emplacements pour SSD M.2 et le réseau plafonne à 2,5 Gb/s. La carte est donc faite plutôt pour les créateurs cherchant à fusionner leurs activités pro et perso plus que de développer une carte dédiée au montage d'un serveur. Ceci dit, l'aspect a le mérite d'être travaillé sans être trop surfait, la carte embarque le Wi-Fi 6 et dispose d'une prise USB 3.2 Gen2x2, donc l'équipement n'est pas en reste. Nous avons - comme plusieurs concurrents - aussi le droit à une carte d'extension pouvant gérer 4 SSD en M.2 sur du PCIe 4.0 et la plaque métallique à l'arrière est liée thermiquement, ce qui peut aider à dissiper plus de chaleur sur les VRM. Niveau audio, comme MSI une nouvelle puce ALC4050H est présente sur la carte, mais sans plus d'informations pour l'instant.

 

Tous les détails sur la TRX40 Taichi sont à retrouver sur le site de ASRock

asrock trx40 taichi

 

Mais ASRock a prévu un modèle plus sobre pour ceux qui veulent moins de brillance et préfèrent la technicité, en proposant sa TRX40 Creator - dont le nom est pompé de chez MSI probablement. La carte parait bien légère côté CPU, avec seulement 8 phases pour gérer les futurs monstres Threadripper et l'ajout là aussi d'un ventilateur sur le radiateur des VRM. Une carte basique vous allez nous dire ? Et bien non, car à côté l'équipement est plutôt conséquent : 4 ports PCIe 4.0 x16, puces Ethernet 10Gb/s (Aquantia) et 2,5 Gb/s (Realtek), Wi-Fi 6, USB 3.2 Gen2x2, double codec audio, 3 ports M.2 PCIe 4.0 x4... Nous sommes donc surpris qu'une carte mieux équipée que la Taichi soit aussi peu solide en apparence pour son alimentation, à voir sur le terrain ce que ça donne. Au passage, la carte n'est pas illuminée de base, ce qui peut être intéressant pour certains réfractaires aux licornes.

 

Et retrouvez tous les détails sur la page officielle de la TRX40 Creator de chez ASRock

asrock trx40 creator


Un poil avant ?

Comptoiroscope • Need for Speed Heat en 4K Ultra qui pète

Un peu plus tard ...

Alibaba se gave littéralement en une seule journée !

 Dernier round des cartes mères TRX40. Et pour finir en beauté, voici ASRock et ses deux cartes à moulins pour garder le tout au frais... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !