Certes, virtuellement, la situation s'est un peu améliorée, les prix des GPU en occasion (ou scalpés) sont en baisse et ceux en magasin aussi, quand bien même les prix restent toujours bien trop élevés dans l'absolu et que cette correction n'est pas encore celle dont beaucoup d'entre nous rêvaient, l'on voit désormais aussi un peu plus souvent des icônes vertes sur notre Neeed. Il y a donc du mieux, du moins en surface, mais rien n'indique que le vrai problème de fond est déjà résolu.

Le déversement de GPU ayant servi pour le minage par les mineurs obligés de cesser leurs opérations en Chine et ailleurs n'y sont probablement pas pour rien non plus, mais cet effet-là ne durera pas éternellement, d'autant plus qu'il ne faudrait pas encore enterrer le minage. En effet, bon nombre d'opérations sont aussi entrées dans une phase de déménagement, avec l'espoir de pouvoir s'installer dans une région plus accueillante. En parallèle, le marché des cryptomonnaies s'est aussi bien calmé et est entré dans une phase de baisse, calmant les ardeurs et les ambitions. Mais là encore, ça ne pourrait être que partie remise, d'autant plus que l'Ethereum 2.0 peine toujours à arriver malgré les promesses (respect des roadmaps et cryptos n'ont jamais fait bon ménage jusqu'à présent), une simple reprise de la tendance haussière pourrait suffire à faire exploser la demande une fois  de plus.

 

6800xt recto t [cliquer pour agrandir]

 

De toute façon, n'oublions pas que le minage n'est qu'un aspect du problème, de manière générale, c'est la demande globale qui a explosé, poussant l'approvisionnement de tous les semiconducteurs petits et gros au bout des capacités existantes. C'est encore ce qu'a rappelé Lisa Su lors d'un entretien récemment avec le site d'actualité Barron. Selon la PDG d'AMD, la demande continue à dépasser et de loin les attentes de l'entreprise. AMD a bien prévu d'y réagir en poursuivant l'expansion de ses capacités d'approvisionnement et une augmentation trimestrielle de la production, mais selon la PDG il ne faut pas anticiper un assouplissement déjà cette année, une vraie amélioration de la disponibilité (et donc en principe des prix) des GPU pourrait au mieux avoir lieu en 2022.

Imaginons que cela pourrait aussi concerner les toutes dernières consoles embarquant CPU et GPU AMD, et dont la disponibilité a été jusqu'à présent d'une rareté frustrante depuis leur lancement l'année dernière. Faut-il en conclure qu'il vaudrait mieux se satisfaire et profiter du petit répit actuel, avant un potentiel retour dans le rouge d'ici les prochaines semaines ? Mmmmh, y'a bon le FUD ! (Source : Barron, via Hardwareluxx)


Un poil avant ?

Les futurs chipsets 600 bons pour Alder Lake et Raptor Lake ?

Un peu plus tard ...

Square Enix exploite le filon FF XIV via un nouveau benchmark

 Mais avec un peu d'espoir tout de même pour 2022... Espérons ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !