Aperçu lors de fuites ici et là, la GTX 1650 sauce GDDR6 a enfin été rendue officielle en même temps que les cartes graphiques GeForce RTX SUPER pour ordinateurs portables. Désormais, les premiers modèles commencent à être annoncés par les fabriquant, citons par exemple INNO3D qui propose deux modèles, la COMPACT et la version D6 TWIN X2 OC.

 

Le beau duo de GTX 1650 GDDR6 d'INNO3D ! [cliquer pour agrandir]

Aluminium moulé, port PCIe n’utilisant pas toutes ses broches... Pas de doute, nous sommes bien en présence de cartes d’entrée de gamme.

 

La nouvelle conserve la puce de son aînée et ses 896 cœurs CUDA, avec, cependant, des fréquences très légèrement revues à la baisse — 1590 MHz en boost et 1410 MHz de base, contre respectivement 1665 MHz et 1485 MHz pour celle en GDDR5 — la perte théorique de performance devrait largement être compensée par la mémoire, pointant à 12 Gbps contre 8 Gbps auparavant.

 

 

Mais ce n’est pas tout, car un exemplaire a été testé de l’autre côté de l’Asie. Cette fois-ci, ce n’est point d’INNO3D que vient la carte, mais de ZOTAC : une Destoyer PA, introuvable à l’heure actuelle dans nos contrées. La mémoire, puisque c’est bien elle la star ce soir, est en provenance de Micron, de référence D9WC5 très exactement.

 

La vision de la GTX 1650 GDDR6 par Zotac [cliquer pour agrandir]

 

Par rapport à la version GAMING OC, la nouvelle venue s’est illustrée avec une avance de 5 à 8 % dans les benchmarks synthétiques (Fire Strike et Time Spy), et 2 % à 10 % sur un panel de 6 titres incluant Hitman 2, Shadow of the Tomb Raider ou encore GTA 5. Notez que la consommation semble avoir baissé, la carte ne demandant que 76 W en moyenne — quasiment exactement les 75 W que la norme PCIe préconise pour le port seul — contre 83 W pour celle en GDDR5. La mémoire, moins gourmande, laisse ainsi plus de TDP pour le GPU, expliquant les gains observés.

 

Pour les amateurs, une partie de surcadençage a même été effectuée, dans laquelle la puce graphique n’a pas accepté plus de 200 MHz, là où la mémoire s’est montrée coopérante et a bondit de 375 MHz, affichant ainsi 15 Gbps (contre 12 Gbps de base, rappelons-le). De quoi fournir 10 % de performances supplémentaires, ce qui saura plaire aux utilisateurs désireux de pousser leur matériel dans ses moindres retranchements.

 

Si la belle n’est disponible qu’en Chine pour environ 140 €, des équivalents ne devraient pas tarder à fleurir sur le vieux continent, et ce, pour votre plus grand plaisir. À vos portefeuilles ! (Source : VideoCardz)

 

nvidia gtx 1664 cdh

Et notre GTX 1664, alors ?

 


Un poil avant ?

La FCC va enfin trancher sur les fréquences du Wi-Fi 6E

Un peu plus tard ...

L'i9-10980HK consommerait jusqu'à 135 W en charge, ASUS opte pour le métal liquide

 Utiliser la plus petite GeForce en version GDDR6 dans une carte de bureau, qu'est-ce que cela donne ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !