L'accélération des calculs par la puce graphique date de plusieurs années, l'introduction du mot GPU d'ailleurs fut dévolue à l'arrivée de la Geforce 256 il y a 20 ans déjà. Se servir de cette puissance pour des tâches précises, c'est également le fonds de commerce des verts et des rouges, qui se battent sur le segment pro depuis des années. Nvidia a exprimé des satisfactions lors de ses résultats financiers en rappelant que l'italien ENI avait acheté un supercalculateur basé sur 7280 Tesla V100.

 

Mais dans la sphère privée, à la maison, nos GPU sont capables de faire plus que de la 3D. Si certains ont loué les capacités de certaines cartes à miner comme des bêtes, c'est oublier que le minage reste une petite partie de l'exploitation du GPU Computing. Alors que donnent nos cartes sur diverses applications comme Indigo, VRay, Blender, etc ? Guru3D a fait le test avec 20 cartes : Les Turing SUPER sont là, les RTX 2060 et 2080 aussi, les cartes Vega 10 et 20, Navi également via ses 4 déclinaisons, sans oublier Polaris, Hawaï et même Maxwell 2.  C'est donc très différent du classement en minage où les Radeon excellaient, si on ne sait pas que c'est du GPU Computing, on pourrait presque croire que c'est juste le classement de benchmarks 3D !

 

amd nvidia ruby

 

 Bosser sur un GPU, ce n'est pas nouveau, mais voilà de quoi faire un bilan des forces en présence. AMD vs Nvidia, l'éternel combat ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !