Après des résultats annuels pas flamboyants, voici que NVIDIA nous a sorti le zoom trimestriel pour ce Q4 2019 (pas d'avance dans le temps, mais une notion très américaine de l'année fiscale). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça n'est pas fameux. Par ailleurs, TSMC a également publié son bilan, et il n'est pas surprenant d'y voir du rouge, les RTX utilisant justement ces fonderies pour leur production. Avec AMD comme client et Zen+, la baisse est cependant nettement plus douce, avec seulement -2,1% pour le chiffre d'affaires de janvier comparé à l'an dernier soit 2,53 millions de dollars, ce qui place l'entreprise sur son niveau le plus bas depuis six mois. Pas vraiment de quoi s'alarmer de ce côté, mais plutôt une conséquence logique des vases communicants économiques.

 

Pour revenir aux verts, il faut dire qu'entre les prix prohibitifs, un DLSS très timide pour un résultat en deçà des attentes et un RTX certes au rendu plus que satisfaisant, mais limité en Europe à deux titres et un benchmark, les clients ont de quoi rester dubitatif. Quelle que soit la puissance intrinsèque de la carte, rien ne sert de l'acheter sans usage à son effet !

 

nvidia rtx 2080 ti fe

"Du mal à convaincre, ces RTX ont !"

 

Devant ces chiffres qui ont de quoi faire tirer une mimique proche du coiffeur de Pascal, NVIDIA se lance dans de grandes annonces. À l'occasion de la conférence post-mauvais résultats, c'est chez ce cher Jen-Hsun Huang, PDG de la firme, qui a annoncé la grande nouvelle : le support prochain dans Unity et dans l'Unreal Engine, ce qui n'est pas une grande nouvelle pour le dernier cité - alors que nul mot n'avait fuité par rapport à Unity. En fait, papa Huang va même plus loin, car la firme est apparemment en contact avec les développeurs de tous les prochains jeu afin d'apporter le Ray Tracing à leur œuvre. Si nous émettons des doutes sur la notion de "tous" - la possibilité du Ray Tracing dans le moteur graphique pouvant tout à fait ne pas être exploitée, sans compter la scène indé et les portages consoles - il apparaît clairement que le RTX est loin d'avoir prononcé ses dernières paroles... Une réelle claque visuelle en marche ? (Sources : WCCFTech, DigiTimes)

 Des ventes sur le segment gaming qui dégringolent de 45% par rapport à l'année dernière : NVIDIA veut rendre l'intégralité des prochains jeux compatible RTX. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 85 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués