Ah, cette belle période de janvier, avec les gelées d'hiver, le verglas à tomber par terre, et - puisque nous parlons justement de tomber par terre - les résultats des entreprises qui défraient nos chroniques quotidiennement.

 

Aujourd'hui est venu le tour de NVIDIA, dont le PDG et fondateur Papa Hueng annonce directement la couleur :

Q4 was an extraordinary, unusually turbulent, and disappointing quarter

En bon vieux françois : "Q4 fût de bière un trimestre extraordinaire, inhabituellement turbulent et décevant". Bon, on se demande bien ce qui a surpris la firme, car le minage est pour le coup resté dans les limbes profondes d'où il était sorti et la RX 590 dévoilée en novembre 2018 (testée ici !), certes bien placée face à la GTX 1060, n'a pas non plus la carrure de turbuler le caméléon à ce point. Car, en effet, le verdict est lourd : sur les 2,7 milliards de dollars de chiffre d'affaire attendus, seuls 2,2 ont été amassés, soit une baisse de 18,5 %. D'où cela vient-il ? Tout d'abord des soucis économiques avec la Chine, un marché émergent juteux pour les producteurs américains - avant que la guerre économique ne passe par là. De plus, les ventes des GPU Turing ont été en dessous des prévisions, situation imputable au support du RTX encore limité à 2 jeux dont un MMO chinois et un benchmark assorti d'une baisse de performance notable. À cela s'ajoute des bugs matériels entraînant moult procédures de retour fabriquant (encore non quantifiés à ce jour) quand il ne s'agit pas de flamber au nez et à la barbe des utilisateurs. Comme si cela n'était pas suffisant, les demandes de puces pour serveurs de calculs n'ont pas été spécialement hautes, les fluctuations de la demande dans ce secteur étant normales au vu du relativement faible nombre de clients.

 

Par ailleurs, les stocks de cartes Pascal - la GTX 1060 - ne sont toujours pas écoulés, les prévisions annonçant quelque chose comme fin février voire début avril pour leur disparition, avec toujours le même argument de fin subite des cryptomonnaies laissant des stocks invendus bien nombreux. Ironie du sort, le SLI étant désactivés sur ces bouzins, il est impossible pour les intégrateurs de créer une carte bi-GPU histoire d'écouler plus rapidement les stocks. Cependant, les verts comptent sur un succès de leur RTX 2060 pour redresser le bilan suivant ; carte qui réalise en ce moment même un bon départ, l'absence de concurrence actuelle sur ce segment aidant.

 

nvidia or logo

Plutôt or ou toc pour ce trimestre ?

 

Cependant, l'arrivée prochaine de la Radeon VII et les traces de Navi chez les rouges pourraient venir pimenter un peu plus la situation pour ce premier trimestre 2019, avec en première attaque probable la GTX 1660. Yapuka attendre !

 Une fois encore, voici la saison des rapports trimestriel, examinons cela avec NVIDIA ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !