RTX 3060  157 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  71 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  35 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  18 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  37 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  19 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  6 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3060  157 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  71 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  35 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  18 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  37 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  19 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  6 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  

C'est en 2021, l'année du changement chez Intel avec l'arrivée de Patou Gelsinger, qu'a été (ré)établie la division Intel Foundry Services par le PDG entrant. Une entreprise qui s'annonça ambitieuse et coûteuse dès le départ, d'autant plus qu'il s'agit de se faire une place digne de ce nom parmi Samsung Foundry et TSMC, impliquant l'établissement d'une capacité de production parfaitement à niveau et d'arriver à suivre sur le plan technologique.

De grandes opérations ont déjà été lancées, telles que le lancement de la construction de deux nouvelles usines en Arizona, l'érection d'un mégacomplexe en Ohio, l'agrandissement de son site en Irlande et l'installation d'une gigafab en Europe - soit déjà environ 100 milliards de dollars d'investissement rien que pour la production de semiconducteur sur ces prochaines années. Le tout est adossé à une nouvelle roadmap technologique plutôt agressive, ayant au passage renommé les derniers procédés du fondeur et tracé le nouveau chemin à suivre jusqu'en 2025/2026 et jusqu'au procédé 18A, également avec des innovations telles que le PowerVia et le RibbonFET (la version Intel du transistor GAA), et l'usage d'une production à EUV et High-NA EUV.

 

On sait désormais ce qu'Intel attend d'IFS avec tout ça, le président de la division l'a confirmé : prendre la 2e place sur le podium du marché de la fonderie d'ici la fin de la décennie, soit à l'aube de 2030 ! Ambitieux ? À peine.

 

Our ambition is to be the No. 2 foundry in the world by the end of the decade, and [we] expect to generate leading foundry margins.” - Randhir Thakur, President of Intel Foundry Services. 

 

Un tel objectif implique d'arriver à prendre de vitesse Samsung Foundry en moins de 8 ans, le numéro 2 actuel du marché de la fonderie avec 16,3 % des parts des revenus en 2022 selon TrendForce, lui-même (loin) derrière TSMC et ses 53,6 %, mais aussi loin devant les « petits » comme UMC (6.9 %) et GlobalFoundries (5,9 %). Samsung Foundry avait généré plus de 20 milliards de dollars en 2021 et s'attend à faire beaucoup mieux cette année. À titre de comparaison, IFS a signé tout juste 576 millions de dollars pour l'instant cette année, ce qui en soit est déjà pas trop mal pour une division active depuis moins de deux ans et n'avait commencé à livrer du wafer qu'en octobre 2021. Intel Foundry Services pourrait d'ailleurs se hisser à la 7e ou la 8e position du classement des fondeurs en 2023 grâce à l'acquisition de Tower Semiconductor, qui ajoutera d'emblée au moins 1,5 milliard de $ de chiffre d'affaires par an au compteur. Néanmoins, il restera toujours beaucoup de chemin à parcourir pour arriver à titiller Samsung...

 

En bref, pour y arriver, Intel va devoir concevoir et proposer des technologies de pointe suffisamment compétitives en tout aspect avec celles de TSMC et Samsung Foundry, posséder une capacité de production supérieure à celle de Samsung bien avant 2030, faire bon usage de Tower Semiconductor et de son offre en matière de technologies matures et surtout réussir à piquer d'importants clients d'abord à TSMC et à Samsung, mais aussi aux autres ! Le plus important dans l'immédiat est d'arriver à faire signer rapidement des commandes volumineuses et de préférence pour ses technologies les plus avancées, afin de générer en retour un flux de revenu constant permettant de continuer à investir à la fois dans les technologies de pointe et la capacité de production, un ensemble toujours plus coûteux.

Bien entendu, ses rivaux ne restent évidemment pas les bras croisés. Eux aussi investissent très lourdement pour la production et la R&D, et cherchent aussi à étendre leur présence géographique. La lutte sera rude, mais Intel pourra toujours compter sur le gouvernement américain pour donner son coup de pouce à coup de sanctions ! Bon, Randhir Thakur n'a déjà plus de cheveux à perdre ou à blanchir, c'est déjà ça... (Source)

 

intel az groundbreaking pat gelsinger

Un poil avant ?

Faut-il un gros CPU pour une RTX 4090 : 3e et dernier round !

Un peu plus tard ...

Officiel, AMD vise la RTX 4080 avec ses RX 7900 Series

L'objectif ? Être numéro 2 de la fonderie d'ici quelques années, rien que ça !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !