Et voilà, la rumeur avait circulé il y a peu, c'est maintenant 100 % officiel ! C'est en Ohio, près de la ville de New Albany, pas trop loin de Colombus, qu'Intel va poser les fondations d'un nouveau complexe d'usines. S'agit-il du projet de complexe géant qui avait déjà fait parler de lui un peu plus tôt en août 2021 ? Oui, effectivement ! À l'image du projet arizonien, les débuts en Ohio se feront également avec deux usines pour un investissement aux alentours des 20 milliards. La construction va démarrer un peu plus tard encore dans l'année et la production est prévue pour démarrer fin 2025. Intel n'a pas encore spécifié ce qu'il compte y exploiter comme technologie(s), la capacité initiale de production de wafers est aussi un mystère, mais la date de démarrage de production correspond pour l'instant parfaitement avec l'avènement du 18A du fondeur et l'entrée en service chez lui des premières machines lithographiques EUV High-NA - dont Intel est le premier à en avoir commandé très récemment auprès d'ASML.

 

Ce que l'on sait, c'est qu'Intel projette d'utiliser l'installation pour ses propres besoins, ainsi que celles des futurs clients d'Intel Foundry Services, avec l'ambition d'offrir à terme une production 100 % locale. Et c'est justement bien le succès de la stratégie IDM 2.0 du fondeur qui dictera en grande partie aussi de l'avenir de ce « méga-site » potentiel, lequel s'est vu attribuer un terrain d'environ 1000 acres (soit environ 40468 ares ou 4046856 m²), prévu pour pouvoir accueillir 6 autres usines (ou modules, comme les appelle aussi le fondeur) en plus des deux premières. Mais l'avenir du complexe d'Ohio dépendra aussi de la générosité du gouvernement américain. En effet, lors de son annonce, Intel a clairement affirmé que la portée et le rythme des expansions — qui pourraient représenter un investissement total de 100 milliards de dollars — dépendront fortement des subventions du CHIPS Act ! En somme, Intel a donc fait un gros pari et en même temps un appel du pied très clair en direction de Washington, probablement dans l'espoir de faire un peu pression et de leur forcer la main pour s'assurer de toucher une bonne partie du pactole, et ce alors que les financements de 53 milliards de dollars du CHIPS Act n'ont toujours pas été approuvés.

 

intel rendu 3d complexe ohio

 Un rendu 3D du futur site.

 

Accessoirement, c'est aussi la première fois en 40 ans qu'Intel va établir un centre de production dans un nouveau site. Jusqu'à présent, la majorité des fabs d'Intel se trouvent à l'ouest - en Oregon, Arizona et pendant un temps dans la Silicon Valley. Ceci impliquera forcément un peu plus de risques et des investissements initiaux un peu plus lourds, notamment en matière d'infrastructure. Intel a également promis une somme de 100 millions de dollars sur 10 ans pour soutenir l'éducation locale, et aider les écoles et universités de la région à mettre en place des curriculums de formations afin de forger la future main-d’œuvre indispensable.

L'État de l'Ohio a quelque peu souffert ces dernières années sur le plan économique, avec l'abandon et la fermeture de bon nombre d'usines. Nul doute que le gouvernement local a sorti plus que le tapis rouge pour Intel, tout particulièrement en matière de fiscalité et d'imposition (il est toutefois à noter qu'un autre État avait apparemment formulé une meilleure offre). Il faut dire que l'impact de l'arrivée du fondeur promet d'être très vaste économiquement parlant (mais la question se pose aussi quant à l'impact environnemental, potentiellement moins bon), d'autant plus qu'il ne viendra pas seul, mais accompagné de tous ses fournisseurs. Ainsi, Air Products, Applied Materiels, LAM Research et Ultra Clean Technologies ont déjà tous indiqué à Intel qu'ils s'établiront dans la région dans son sillage.

 

Our expectation is that this becomes the largest silicon manufacturing location on the planet." - Pat Gelsinger, PDG d'Intel. 

 

Décidément, les choses ont beaucoup changé et accéléré depuis l'arrivée aux commandes du sacré personnage qu'est Pat Gelsinger, visiblement bien décidé à mettre tout en oeuvre pour que son rêve IDM 2.0 soit un jour une réalité et reconnu comme un véritable succès ! En tout cas, Intel a donc désormais 4 fabs de pointe en chemin pour entrer en service sur la période 2024-2025 — en supposant qu'absolument tout se déroule à merveille et sans rebondissement à la Fab 42 —, avec la possibilité d'en ajouter beaucoup plus par la suite si le besoin s'en fait ressentir. Allez, on attend maintenant plus que l'annonce pour l'Europe continentale ! (Source : Intel, Anandtech)


Un poil avant ?

Gamotron • 10 jeux sinon rien

Un peu plus tard ...

La 3D XPoint donne signe de vie chez Intel avec 2 nouveaux SSD Optane pour les datacenters

 Our expectation is that this becomes the largest silicon manufacturing location on the planet - Pat Gelsinger, 2022. Voilà, tout est dit ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !