Le paysage s’assombrit encore pour le géant (bientôt ex ?) chinois Huawei, pour qui était encore quasi assuré il y a peu un avenir assez merveilleux, particulièrement dans le domaine du réseau et plus spécifiquement celui de la 5G. Néanmoins, jour après jour les chances de survie (du moins à haut niveau et sur la scène mondiale) ne cessent de s’amenuiser pour le constructeur chinois…

 

huawei on fire

 

Pour un peu de contexte, l’affaire s’était emballée en 2019, au printemps dernier lorsque Huawei avait effectivement été blacklisté pour la première fois. Une prise de position forte qui s’est bien durcie entre-temps, mais qui ne se contente plus de toucher Huawei seul et cherche désormais aussi à saper d’autres constructeurs locaux en plein développement, comme le fondeur SMIC, tout en obtenant la participation (forcée ou non, mystère) stratégique d’entreprises cruciales telles que TSMC — qui ne fait désormais plus affaire avec Huawei/HiSilicon.

 

Et ce n’est clairement pas fini ! Voilà que le bruit a commencé à courir en Asie que les géants coréens de la mémoire Samsung et SK Hynix pourraient à partir du 15 septembre rejoindre le ring avec les USA contre Huawei — c’est-à-dire le même jour que TSMC ! Ainsi, d’ici 5 jours, cesseraient toutes livraisons de DRAM et de NAND à destination des entrepôts du géant chinois et aucune nouvelle commande ne serait acceptée. Parmi les deux, SK Hynix serait déjà pointé du doigt comme le plus gros perdant, il est estimé que Huawei fut la source de 41,2 % de ses revenus de la première moitié de 2020, ouch !

 

 

Par contre, l’histoire ne dit pas encore ce que tout cela pourrait bien signifier pour le rôle et l’avenir des fabs de Samsung et SK Hynix situés en Chine, ou si les Coréens parient aussi sur les résultats des prochaines élections imminentes et l’hypothèse d’un début de bout du tunnel. Peut-être ont-ils espoir que leur implication pourra donc être aussi brève que possible, dans une guerre commerciale qui promet de leur faire plus de mal que de bien, et de renforcer encore davantage l’esprit nationaliste et de compétition, et la volonté de leur voisin de devenir une puissance autonome dans l’industrie ! Bref, la stratégie ne manque pas d’interroger…

 Hat-trick des USA contre Huawei (et par extension, la Chine) en tirant les géants coréens de la mémoire dans son affaire ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !