×

Experience • Refroidir un Threadripper
La config X399 et son Threadripper 1920X

• La configuration de test !

La config X399 et son Threadripper 1920X [cliquer pour agrandir]

 

Notre protocole est on ne peut plus simple. Nous avons un Threadripper 1920X à 12 cores, installé sur une carte mère Asus Prime X399-A qui remplace la ROG Strix X399-E Gaming. 32Go de mémoire viennent accompagner le tout et pour ne pas faire trop tache c'est une GTX 980 Ti HOF qui servira pour l'affichage.

 

AMD Ryzen Threadripper asus prime x399 a Corsair Vengeance LED 32Go

Les éléments de notre configuration de test

 

Les deux dernières MàJ sont effectuées sur une carte mère Asus Prime X399-A

 

• Les tests 

Nous vous proposerons deux types de relevés de température. Le premier se fera avec le processeur à 3.5GHz pour 1.225V soit sa configuration d'origine. Nous relèverons les températures de 25% à 100% des capacités de nos systèmes de refroidissement après une charge de 30 minutes sous OCCT (comme pour les tests de refroidissement habituels). Nous passerons ensuite aux choses sérieuses avec le Threadripper 1920X gonflé à 4GHz sur chacun de ses cores, pour 1.35V. Chaque système aura alors près de 250W à dissiper dans les mêmes conditions que précédemment.

 

Afin d'étayer un peu plus ce dossier, nous procèderons également à un relevé des nuisances sonores à 100, 75, 50 et 25% de la vitesse de rotation des ventilateurs.

 

- Le PC de test tourne sous Windows 10 64 bits à jour.

- La régulation se fait sous CAM, via un GRID+ V3 de chez NZXT (sauf pour le Thermaltake)

- La charge sera de 30 minutes sous OCCT 4.4.3 pour chacune des phases de test

- Tous les tests sont fait avec de la pâte thermique NT-H1 de Noctua

Notez que dans notre cas la sécurité du processeur n'est pas désactivable lorsqu'il reste dans son enveloppe thermique d'origine (moins de 180W). Lorsque la température de 68°C est atteinte par Threadripper, il régulera automatiquement son TDP en jouant sur la fréquence des cores ou la tension appliquée selon le cas de figure. Le test fonctionne, mais le processeur throttle à mort ! Une fois l'overclocking appliqué, la protection saute et nous pouvons dépasser cette limite de 68°C. Par mesure de sécurité, nous limitons tout de même la température à 85°C, histoire de ne pas nous endetter sur 10 ans si le processeur venait à cramer !
Maintenant que vous savez tout, place aux tests en page suivante.


Un poil avant ?

Un Q1 2019 au ralenti pour les fondeurs taiwanais ?

Un peu plus tard ...

IBM prévoit sa loi de Moore version quantique

Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !