• Conclusion

Alphacool Eisbaer 240 [cliquer pour agrandir]À l'issue de ce dossier, tout le monde est sain et sauf. L'entrevue avec l'ours polaire d'Alphacool était moins dangereuse que prévu. Mais qu'avons-nous retenu de cette expérience ? Conclusion :

 

Presque deuytche kälité !

Alphacool apporte un grand soin dans la sélection des éléments qui composent l'Eisbaer. Une pompe compacte de qualité, un radiateur tout en cuivre qui a fait ses preuves, un assemblage soigné, c'est tout ce qui fait que ce kit est un plaisir à manipuler. Cependant, nous émettrons une petite réserve quant à la qualité des embouts à coiffe qu'utilise la marque. Si vous souhaitez vidanger votre kit pour l'entretenir ou le modifier, certains d'entre eux seront assez laborieux à ouvrir, si bien qu'il arrivera souvent qu'ils se détachent directement par la base. Le serrage est trop important, ce qui rend délicat le démontage, même avec une pince kivabien. Mis à part cela, rien à dire sur l'ensemble. Tout est bien en place, fonctionne sans bruit gênant et fait relativement bien le taf comme nous avons pu le voir.


Bien équipé ?

Comme dit plus haut, l'Eisbaer est équipé d'un radiateur Nexxxos ST30 240mm maison, d'un ensemble pompe / réservoir / coldplate qui embarque un dérivé de DC-LT de la marque ce qui suffit déjà a garantir de bonnes prestations. Ajoutons à cela des tuyaux pas trop flexibles équipés de ressorts antipincements, deux ventilateurs ne faisant pas trop de bruit et surtout le Quick Lock qui permettra de modifier le circuit sans vidanger et nous répondrons par l'affirmative à la question posée : oui, l'Eisbaer est bien équipé. Par contre, la marque confesse une petite limitation sur ce modèle. Le bloc pompe Eisbaer sera capable de fonction correctement dans un circuit composé d'un seul waterblock GPU et de deux radiateurs jusqu'à 240mm dans un boîtier aux dimensions raisonnables.

 

alphacool eisbaer conclusionPerf ou quoi ?

En pratique le kit d'Alphacool se comporte de la meilleure façon qu'il soit, c'est-à-dire qu'il refroidit plus que bien les éléments qui lui sont confiés. Dans un usage standard, nous avons vu qu'il ne dégage pas trop de nuisances grâce à ses ventilateurs et à sa pompe quasi inaudible (lorsque la ventilation est au minimum). L'ajout d'une carte graphique (hybride dans notre cas) ne lui fait pas peur, tout ceci dans les conditions assez difficiles d'un début d'été caniculaire. Une fois en place dans son boîtier, l'Eisbaer ne bronche pas et apprécie même la ventilation douce de nos Noctua.

 
Et le passage en caisse ?

Comme nous l'évoquions lors de la présentation, Alphacool n'est carrément pas gourmand sur ce coup. Les prix varieront selon le choix de taille du radiateur, allant de 96€ avec un XT45 à "seulement" 140€ avec un ST30 360mm (et donc un ventilateur de plus). En ce qui concerne le modèle du jour, le prix de vente conseillé est de 114.95€ pour être exact. Ça n'est pas trop cher lorsque l'on fait le détail de ce qui compose l'ensemble testé. Reste à voir ce qui sera appliqué en magasin.

 

comptoir_5stars.pngAvec son Eisbaer, Alphacool nous propose un produit relativement performant, modifiable et peu bruyant. Les éléments qui le composent sont piochés dans le catalogue de la marque sont de première qualité. Jamais l'ajout d'une carte graphique n'aura été aussi simple ici (on exagère à peine) grâce au quick lock livré. Si l'on ajoute à cela un tarif plutôt contenu pour un produit soigné qui permet de goûter aux performances du haut de gamme sans se ruiner, qu'est-ce qui nous empêche de lui donner la meilleure note ? Rien à vrai dire. C'est pourquoi, à l'issue de ce test, l'Eisbaer d'Alphacool repartira avec 5 de nos étoiles, bien que les embouts utilisés pourraient justifier à eux seuls la perte de l'une d'entre elles !

 


gigabyte_logo.jpg crucial_logo.jpg kingston_logo.jpg

intel_logo.jpg noctua_60.png amd_logo.jpg noiseblocker_60.png docmicro



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 27 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !