• Du bruiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit

Dans cette première partie, nous allons relever les nuisances sonores générées par les ventilateurs. Chaque modèle sera opposé à toutes les références testées sur le Comptoir. Le relevé de son se fera avec un sonomètre placé à 5 cm au-dessus de chacun des modèles. Voici les résultats obtenus :

 

Nous commençons par la mesure des nuisances sonores que génèrent les modèles Redux de Noctua. Les deux MF-P14s s'en sortent un poil mieux que le modèle le plus véloce. Il semblerait que la marque n'ait pas amélioré ses produits, mais simplement repris le standard en le proposant dans la gamme Redux. Le NF-P14r redux-1500 passera largement les 54 dB à fond. La régulation permet de gagner en confort sur ce modèle, du moment que l'on ne descend pas sous les 35%. Le ventilateur s'arrête en dessous. Les NF-P14s quant à eux mettent nos oreilles à l'aise. Comptez un bon 47.8 dB à fond sur le plus véloce des deux et moins de 39 dB sur le modèle tournant à 900 tpm. En régulant sa vitesse au premier palier, le NF-P14s redux-1200 passe sous le seuil d'inconfort, tandis que le "900" devient presque inaudible. Comme pour le modèle rond, les deux carrés s'arrêteront sous les 35%.

 

Voici l'épreuve du kikiféleplusdebruitalamemevitesse. Ici, les modèles de 120 mm seront calés à une vitesse de 1450 tr/min, tandis que les modèles de 140 mm seront eux limités à 1000 tr/min. Voici les résultats obtenus :

 

En les comparant à vitesse égale, le NF-P14r redux-1500 reste le plus "bruyant" des trois, enfin des deux. Il génèrera également 2.2 dB de plus qu'un NF-P14 FLX de la vielle-école. Quant au NF-P14s redux-1200, il reste au niveau de son homologue beige et brique, avec un relevé situé autour des 41.8 dB.



Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !