• Core i5-750 et i7-870

 

Pour mener à bien nos tests, Intel nous a fait parvenir 2 processeurs : un Core i5-750 et un Core i7-870. Parallèlement, Gigabyte nous a procuré un second 870. Malheureusement pas de 860 disponible pour le moment et impossible d'en simuler un puisque les cartes mères en notre possession ne permettaient pas de choisir manuellement la valeur du Turbo Boost selon la sollicitation, on se serait donc retrouvé avec celles d'un 870... Pas de quoi nous abattre pour autant, voyons donc plus en détails ceux en notre possession.

 

Commençons  par le Core i5-750. Ce dernier reprend l'aspect des CPU Intel LGA, avec en face avant un IHS destiné à protéger le die des thibaut utilisateurs indélicats lors du montage du ventirad. En face arrière 1156 points de contacts (je vous laisse les compter !) soit près de 200 de moins que les précédents Core i7 mais en hausse notable par rapport au LGA 775 qu'il doit remplacer en mileu de gamme, l'intégration des contôleurs mémoire et PCIE est passée par là.

 

Core i5-750 rectoCore i5-750 verso

 

Intéressons nous de plus près aux caractéristiques du CPU à l'aide dans un premier temps de CPUZ. Les 4 copies d'écran suivantes traduisent à elle seules une bonne partie du CPU. Tout d'abord la fréquence "nominale" du CPU, celle où il ne se trouve jamais pourrait-on dire ! Les caches n'ont pas changé depuis les premiers Core i7 comme la seconde image en témoigne, on retrouve donc les 3 niveaux avec 64 Ko par coeur en L1, 256 Ko de L2 toujours par coeur et enfin 8 Mo partagés entre les 4 coeurs en L3. Du côté des fréquences, Intel se montre plus agressif que ce soit au repos avec une fréquence de seulement 1200MHz soit bien moins que les Core 2 et I7 Bloomfield (de bonne augure concernant la consommation), mais aussi en turbo boost puisque le CPU peut utiliser au maximum un coefficient plus élevé de 4 unités au maximum (1 thread) que le nominal, alors que les Bloomfield ne se contentaient au mieux que de 2.

 

CPUZ i5-750 fréquence [cliquer pour agrandir]CPUZ i5-750 caches [cliquer pour agrandir]CPUZ i5-750 repos [cliquer pour agrandir]CPUZ i5-750 turbo boost [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

En pratique le coefficient va évoluer différemment selon le nombre de coeurs stimulés, avec une application utilisant un (CPUMark99) ou deux thread, le Core i5-750 pourra atteindre le coefficient 24 soit 3,2Ghz, par contre une application multithread sévère en utilisant 3 ou 4 (OCCT 3.1) n'autorisera "que" le coefficient 21. Franck Delattre auteur de l'excellent CPUZ a sorti un second outil très utile pour traduire le fonctionnement du turbo boost : TMonitor. Ce dernier mesure la fréquence de chaque coeur à un intervalle de mesure très faible et permet de mettre ainsi clairement en évidence ce comportement :

 

TMonitor core i5-750 monothread [cliquer pour agrandir]TMonitor core i5-750 multithread [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Passons à présent au second représentant de la gamme Lynnfield en notre possession, la version haut de gamme Core i7-870. Visuellement et en dehors des références il est impossible de différencier un Core i5 d'un Core i7 LGA 1156, la preuve en image et ce recto comme verso!

 

Core i7-870 rectoCore i7-870 pins

 

CPUZ lui ne se laisse pas abuser par cette ressemblance physique et reconnait parfaitement notre Core i7-870. Sa fréquence de base est donc fixée à 2.93GHz par le biais d'un coefficient 22 avec un Base Clock à bien sûr 133MHz, les niveaux et quantités de caches sont inchangés et la fréquence au repos utilise à l'instar du Core i5 un coefficient 9 l'abaissant ainsi à 1,2GHz. Dans les conditions les plus favorables (1 thread), le coefficient peut alors atteindre 27 soit 3,6 GHz en pointe ! Par contre difficile sous Windows qui utilise sans cesse plusieurs tâches de ne solliciter qu'un seul coeur, nous n'avons réussi qu'à prendre sur le fait le coefficient 26 utilisé avec 2 tâches. 

 

CPUZ i7-870 fréquence [cliquer pour agrandir]CPUZ i7-870 caches [cliquer pour agrandir]CPUZ i7-870 repos [cliquer pour agrandir]CPUZ i7-870 turbo boost [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Idem sous TMonitor, le coefficient 27 n'a pas daigné se montrer (ou nous n'avons pas résussi à le capturer), il en était de même avec les Core i7 Bloomfield où le "+2" était relativement "discret" puisque limité au monothread parfait, pratiquement impossible à atteindre sous Windows.

 

TMonitor core i7-870 monothread [cliquer pour agrandir]P55 TMonitor Core i7-870 multithread [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir


Pour tacher d'y voir un peu plus clair dans ces notions de Turbo Boost, voici un petit tableau d'Intel récapitulant les coefficients supplémentaires (bin upside) que peuvent adopter les Lynnfield suivant les conditions de sollicitation des coeurs. Le 870 est logiquement le plus généreux en particulier avec la conservation d'un "+2" avec 3 ou 4 coeurs alors que dans ces conditions les 860 et 750 se contentent de 1. Enfin et comme nous venons de le voir, le "+5" avec un seul coeur sollicité sur 8x0 est plus anecdotique qu'autre chose sous Windows...  

 

Recapitualtif coefficients Turbo Boost Lynnfield

 

Pour finir avec la description de nos CPU, voyons les tailles comparées des CPU au format LGA 1156, 775 et 1366. Si les CPU 775 et 1156 disposent grosso modo du même encombrement, ce n'est pas le cas du 1366, notre Core i7-975XE faisant ici office de géant, incompatible selon Intel avec le placement tarifaire mainstream (AMD semble moins sensible à ce sujet, la taille du Phenom étant similaire à celle des Core i7-9xx) justifiant encore un nouveau socket...

 

taille CPU recto [cliquer pour agrandir] taille CPU verso [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Voilà c'est tout concernant les CPU, voyons la nouvelle plate-forme qui les accompagne page suivante.

 



Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !