• Fouille intégrale de la carte

Top du top obligeant, nous avons le droit à un gros modèle en E-ATX ici. Du Vlum, certes (cette nouvelle expression vous est offerte par le Comptoir), mais cela n'empêchera pas notre analyse en profondeur !

 

asus rog maximus xiii extreme - face avant [cliquer pour agrandir]asus rog maximus xiii extreme - face arrière [cliquer pour agrandir]

ASUS aime les effets miroir pour cette carte, ce qui donne un côté très travaillé aux effets RGB, mais prenez garde à ne pas y laisser des traces de doigts !

 

ASUS ne change pas le concept visuel des cartes ROG pour cette Maximus XIII Extreme, ce qui permet ainsi d'identifier au premier coup d'œil la touche du fabricant. Le style demeure assez sobre, mêlant gris anthracite mat et effets miroirs, ce qui donne un côté très travaillé et moderne à la nouvelle venue. Nous apprécions particulièrement l'intégration transversale de certains ports, une disposition qui permet de mettre totalement cette mobale en valeur, sans gâcher la vue avec des câbles : les possesseurs de boîtiers vitrés en raffolent déjà ! En revanche, les ports PCIe internes se font plus rares sur cette carte avec 2 emplacements PCIe 4.0 x16 - configurés en x8/x8 s'ils sont tous les deux utilisés - et 1 port PCIe 3.0 x4, une diminution qui s'effectue au profit de 2 ports Thunderbolt 4, un choix qui se révélera probablement intelligent dans le futur. Pour la RAM, nous avons 4 slots DDR4, et le stockage en NVMe s'en sort plutôt bien : un emplacement DDR2 vous offrira via une carte d'extension propriétaire deux ports M.2 en PCIe 3.0 x4, en sus des 2 ports M.2 PCIe 4.0 x4 sous le carénage (oui oui), un troisième port PCIe 4.0 x4 est également de la partie, mais ce dernier sera inactif si vous n'avez pas de CPU Rocket Lake de mis sur la carte mère.

  

asus rog maximus xiii extreme - vue détaillée du PCB : face avant [cliquer pour agrandir]asus rog maximus xiii extreme - vue détaillée du PCB : face arrière [cliquer pour agrandir]

Notre petite analyse rituelle du PCB avant, la carte n'exploitant que très peu la face arrière, ainsi que la vue éclatée de la carte.

 

Comme il est attendu sur une carte haut de gamme, l'électronique est très fournie et basée sur des composants de très bonne qualité. L'intégralité des lignes PCIe ou USB est renforcé par des drivers, ce qui stabilise le débit sur des longueurs plus élevées de pistes et de câbles. La puce contrôlant le Thunderbolt 4 et la puce Marvell pour l'Ethernet en 10 GbE disposent toutes les deux d'une alimentation renforcée afin de ne pas être déstabilisées par les débits élevés qu'elles peuvent  encaisser. La deuxième face est parfaitement utilisée, et nous retrouvons même un bouton personnalisable sur la carte, un atout pour les modders ou les overclockers. De même, le PCIe 4.0 dispose d'une électronique complète et adaptée, il n'y aura donc aucun souci à se faire à ce sujet.

 

asus rog maximus xiii extreme - zoom sur les VRM [cliquer pour agrandir]asus rog maximus xiii extreme - zoom sur le contrôleur d'alimentation [cliquer pour agrandir]

ASUS exploite ce qui se fait de mieux en composants pour l'alimentation, en utilisant des références de dernière génération.

 

Au niveau de l'alimentation, ASUS utilise des puces de toute dernière génération, que ce soit sur le contrôleur ISL69269 de chez Renesas ou les VRM DrMOS 59881 de chez Texas Instrument. Chaque module est fait pour tenir 100 A, ce qui reste impressionnant, et 20 VRM sont présents sur la carte : 18 pour le CPU et 2 pour le SoC. Attention cependant, nous avons à faire avec un dédoublage analogique classique chez ASUS, donc il n'y a que 9 + 2 phases en réalité. Toutefois, cela ne changera pas grand-chose, puisqu'avec autant d'éléments et un jeu de composants de cette qualité, la carte saura gérer un CPU bleu haut de gamme sans l'ombre d'un souci. Encore heureux peut-on entendre dans le fond.

 

asus rog maximus xiii extreme - circuit audio [cliquer pour agrandir]

Le circuit audio est parmi ce qui se fait de mieux pour les cartes mères, avec une puce Realtek ALC4082, un DAC ESS9018 et un ampli OPA2836.

 

Le circuit audio utilisé sur la ROG MAXIMUS XIII Extreme est basé sur des composants de bonne qualité pour les cartes mères, avec un chipset Realtek ALC4082 de dernière génération, un DAC haut de gamme ESS9018 et un amplificateur intégré OPA 2836 de chez Texas Instrument. La carte devrait donc fournir un son de bonne qualité, que ce soit pour un casque, un kit 2.1 ou même un home cinéma dans son intégralité. L'alimentation dispose même de ses propres régulateurs, ce qui devrait donner un signal peu bruité en sortie.

 

asus rog maximus xiii extreme - pouce réseau 10 GbE [cliquer pour agrandir]asus rog maximus xiii extreme - gestion du Thunderbolt 4 [cliquer pour agrandir]

asus rog maximus xiii extreme - multiplexage des lignes PCIe [cliquer pour agrandir]

rog maximus xiii extreme backplate

La connectique USB est légère sur la plaque arrière, mais, en interne, le nombre de ports est largement plus que suffisant.

 

Cette carte E-ATX a droit à une connectique des plus chargée, ce qui ne nous étonne guère vu sa gamme, en intégrant 8 ports USB 3.2 Gen 1 et, dans la continuité de la génération précédente pour ASUS, 2 ports Thunderbolt 4 contrôlés par la puce JHL8540 de chez Intel, pouvant faire office de port USB 3.2 Gen2. Comptez également sur un port HDMI pour la sortie vidéo de l'iGPU, deux réseaux Ethernet distincts - un 10 GbE de chez Marvell et un 2.5 GbE de chez Intel - et le Wi-Fi 6E. Bien entendu, la carte dispose aussi de la possibilité de flasher son BIOS sans à avoir à démarrer le PC, pratique en cas de BIOS brické.

 

Nous retrouvons des connectiques intéressantes en interne, et plupart d'entre elles étant dédoublées, ce qui permettra de rajouter plus de ports selon les besoins. Nous l'avions déjà fait remarquer, mais la carte dispose de connecteur à 90° et de divers boutons, elle sera donc parfaite pour réaliser un mod de PC haut de gamme. Au niveau du RGB, c'est plutôt fourni sans pour autant transformer l'intérieur de votre machine en boite de nuit, et nous retrouvons un petit écran OLED pratique pour afficher des informations essentielles au PC, ou tout simplement n'importe quel GIF qui vous ferait plaisir. Néanmoins, le Comptoir a trouvé à ce gadget un léger défaut : vu le prix annoncé de cette carte mère, celui-ci aurait pu être en couleur.



Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !