• Gigabyte P67A-UD5

Au tour de Gigabyte de nous envoyer une carte qui est la seconde la plus gradée de son catalogue. Certes elle est en révision B2, sa remplaçante se nomme P67A-UD5-B3, mais conserve tout à l'identique hormis le chipset qui n'est plus buggé. La boîte arrive, elle est épaisse, noir brillant, sur le recto on peut voir une image du socket en fondu, et la présence des 2 couches de cuivre incluses dans le PCB pour améliorer la dissipation de la chaleur induite par les courants électriques. Notez la présence du yéti sur cette photo, remercions les emballages brillants !

 

Le verso quant à lui est plus prolixe, puisqu'en un coup d'oeil on a accès aux technologies disponibles : 20 phases, de l'USB 3.0, la technologie USB Power qui augmente l'intensité afin de pouvoir charger certains appareils comme les mobiles, le Sata 6 Gbps, appelé à tort Sata III (cette appellation n'est plus compliante avec les vrais noms choisis par l'organisme, mais elle reste plus parlante), Smart 6 qui sert à bidouiller sa carte, ou encore Auto Green qui est une technologie qui permet de synchroniser votre PC à votre mobile via Bluetooth, sauf que le récepteur/émetteur n'est pas fourni chez Gigabyte contrairement à Asus..

 

gigabyte p67a ud5 box recto [cliquer pour agrandir]gigabyte p67a ud5 box verso [cliquer pour agrandir]gigabyte p67a ud5 bundle [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Le bundle quant à lui fait peur, et il est identique sur la version B3, inutile de dire que pour une carte à 280€, on a l'impression d'être vraiment pris pour un jambon ! Deux manuels, un CD de pilotes, quelques nappes Sata, un panel arrière, un pont CrossfireX, et c'est tout... Désolant. Contrairement à Asus, vous ne voyez pas de rack USB3.0, mais sur ce modèle de carte mère, les ports USB3.0 sont situés sur le panel arrière, et sont donc au nombre de 4, contre 2 devant et 2 derrière chez Asus. Par exemple toujours pas d'entretoises de connexions, en 2011, ce n’est pas possible de voir ça ! C'est un des pires bundle que nous ayons vus sur une telle carte mère de ce standing, d'autant qu'il s'agit d'une UD5.

 

Passons à présent à la carte en elle-même. L'impression de légèreté liée au bundle s'évapore très vite à la vue du PCB et du layout. C'est massif, les teintes sont harmonieusement choisies, le PCB est noir mat rappelant celui qu'utilise Asus pour ses cartes graphiques. Le noir donc domine outrageusement les autres couleurs, quelques teintes de bleu, un radiateur gris métal mat bien assorti, esthétiquement c'est très réussi.

Le layout quant à lui est correct, avec 3 ports PCIE 16x dont les deux plus importants espacés de 3 niveaux, permettant un SLi ou un Crossfire X aéré, à condition de ne pas avoir de carte fille PCI. Passons aux images plus ciblées pour décrire plus précisément le PCB.

 

gigabyte p67a ud5 [cliquer pour agrandir]  

Cliquez pour agrandiiiiir

 

À gauche des ports mémoire se trouvent les interrupteurs intéressants, à savoir les minuscules switch reset et ClearCMOS, et juste au-dessus d'eux le plus imposant bouton Power. Gigabyte aurait pu mettre le ClearCMOS sur le panel arrière, une telle carte pour bidouilleur aurait gagné à être plus simple d'usage encore. Mais les boutons sont là, c'est une bonne chose.

 

gigabyte p67a ud5 ram power reset [cliquer pour agrandir]  gigabyte p67a ud5 usb3 connecteurs [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

gigabyte p67a ud5 : 6 ports SATA [cliquer pour agrandir]Le bas de la carte est la zone qui renferme toutes les connectiques, et là, on peut être déçus des choix de Gigabyte vis-à-vis du bundle : la firme a prévu 2 ports USB3.0 externes en sus des déjà 4 présents, et n'a même pas pris la peine d'y inclure une réglette ou un rack. Vraiment nous pouvons donner l'impression de nous acharner, mais pour 280€, c'est un moindre mal ! Au moins ces ports ont le mérite d'être là, à vous de trouver, si besoin, de quoi brancher des ports externes, en ce sens la solution externe choisie par Asus est à notre sens plus judicieuse que celle de MSI que vous verrez juste après, question pratique surtout.

 

Autre point décevant, seulement 6 ports Sata, quand Asus et MSI, sur des cartes de gamme inférieure, en proposent 8. Allez comprendre ! Avec la facilité de brancher les périphériques en Sata, ces derniers se sont multipliés facilement au sein des PC, et donc 6 peu paraitre un tantinet mesquin sur cette gamme de cartes. Ils sont en revanche coudés à 90°, ce qui est une bonne chose, mais qui ne pèse pas bien lourd pour se consoler.

  

Terminons la description par le panel arrière. Il est très richement fourni, avec dans l'ordre en partant de la gauche sur la photo:

- un port mixte PS2 et 2 ports USB2.0

- les sorties sonores SPDIF coaxiale et optique

- un port mixte USB/eSata, un port USB2.0 et un port IEE1394

- un port mixte USB/eSata, un port USB2.0 et un port mini IEE1394

- 2 ports USB3.0 en bleu

- 2 ports USB3.0 en bleu et le port réseau Gigabit

- les sorties son classiques 7.1 contrôlées par une puce Realtek

 

gigabyte p67a ud5 panel  

 

Passons à l'offre logicielle et le Bios page suivante



Les 41 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !