• Asus P8P67 Deluxe

Proposée autour des 220€, la carte arrive dans un carton noir, avec des notes de bleu et de vert. Asus insiste sur son étage d'alimentation doublé et géré précisément via le module d'économie d'énergie EPU et le module d'overclocking TPU agissant sur les 16 phases CPU et 2 phases pour la mémoire.

Sur le verso de la boîte, tout le binz expliqué s'y retrouve, et sont présentées succinctement les technologies supportées, comme l'USB 3.0 et son rack 3.5", le Sata 6 Gbps supporté nativement par le P67 Express, ou encore le BT Go qui est un ensemble de fonctions permettant de synchroniser et échanger les données avec un appareil BlueTooth, tout ça "à la volée".

 

asus p8p67 deluxe box recto [cliquer pour agrandir] asus p8p67 deluxe box verso [cliquer pour agrandir]asus p8p67 deluxe bundle [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Le bundle quant à lui est riche, sans être extraordinaire, seule la présence du rack USB3.0 pour déporter 2 ports USB3.0 vers la face avant est remarquable dans cette version deluxe, le reste étant classique. Notons un pont CrossfireX, une réglette panel arrière, 6 nappes réparties en 4 x Sata 6 Gbps et 2 x Sata 3 Gbps, deux bouquins de présentation/installation, un CD de pilotes/utilitaires, et enfin les classiques, mais indispensables Q-Connectors.

 

La carte ne trahit pas le design Asus introduit depuis les cartes P55 Express, avec du noir et des bus "marron" imprimés sur le PCB, et des variantes de bleu/bleu ciel, voire des touches de blanc. Cela donne un résultat agréable sans être aussi attirant que les cartes ROG du constructeur ou certains de ses concurrents. Le layout est aéré, permettant du 3way SLi ou du "tri" CrossfireX s'il y a 3 cartes (en 16x8x8x), ou quad SLi/CrossfireX s'il y a 2 cartes ayant chacune 2 GPU. Dans ce dernier cas, l'espace entre les deux ports PCIE est même suffisant pour laisser un vide entre deux cartes doubles slot. Le 3e port noir est par contre câblé en 4x maxi s'il est occupé par une carte fille PCIE 4x.

 

Asus a repris son excellent système de clips de barrettes mémoire, seule une extrémité pivote et bloque le PCB de la barrette. À gauche des slots ram, on peut apercevoir le fameux bouton mem OK qui consiste à laisser la carte mère chercher les meilleurs réglages pour que votre PC démarre en cas de barrettes RAM quelque peu récalcitrantes. Il va de soi que ces réglages sont loin d'être optimaux, ils sont par contre les plus compatibles. Enfin au dessus du radiateur du chipset se trouve la prise externe standardisée USB 3.0, là où se branche le module rack fourni.

 

asus p8p67 deluxe [cliquer pour agrandir]  

Cliquez pour agrandir !

 

Les ports Sata sont au nombre de 8 répartis comme suit : 4 x Sata 3Gbps gérés par le P67Express, 2 x Sata 6Gbps gérés par la même puce, et enfin 2 x Sata 6Gbps gérés par une puce Marvell 9128.

 

asus p8p67 deluxe sata [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Sur cette photo, vous voyez la puce Nuvoton NCT6776F qui permet à la carte de monitorer tout ce qu'elle peut, des tensions aux températures. Juste au-dessous se trouve un afficheur LED qui affiche les codes de la carte mère lors du boot. Bien sûr à chaque code correspond un élément testé lors du boot, pratique pour déterminer quel est l'élément défectueux quand il y en a un.

Sur la droite de la pile se trouve la puce  Asmedia qui gère les 2 ports USB 3.0 externes, contrairement à la puce NEC (à droite du 1er ports PCIE 16x) qui s'occupe des 2 ports USB 3.0 situés sur le panel arrière. Pour finir sur cette photo, notez les boutons Power On et Reset, mécaniques, pratiques pour démarrer quand on possède une table de bench, ou un châssis type Antec Skeleton.

 

asus p8p67 deluxe usb led [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Voici à présent le panel arrière, bien fourni au demeurrant. On peut voir dans l'ordre :

 

- une prise mixte PS2 clavier/souris et 2 ports USB2.0

- les sorties sonores SDPIF coaxiale et optique

- un port eSata géré par une puce JMicron JMB362, 2 ports USB2.0 et le module Bluetooth récepteur

- un autre port eSata géré lui aussi par JMicron, un port Firewire IEE1394 et 2 ports USB2.0

- un port réseau Gigabit Intel 82579 et 2 USB 2.0

- un autre port réseau Gigabit Realtek 8111E et 2 ports USB3.0 gérés par la puce NEC

- un petit switch Clear CMOS

- les sorties sonores gérées par la puce Realtek ALC889

 

asus p8p67 deluxe panel [cliquer pour agrandir]  

 

C'est à présent terminé pour la description de la carte mère, passons au Bios et à l'offre logicielle page suivante.



Les 41 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !