×
×
×

Test • NVIDIA GeFORCE RTX 3090 Ti
Image thermique de la RTX 3090 Ti TUF Gaming au repos
Image thermique de la RTX 3090 Ti TUF Gaming en charge
Image thermique de la RTX 3090 Ti TUF Gaming en charge sans backplate

Sonomètre

• Nuisances sonores

Nous laissons le boîtier ouvert et positionnons le sonomètre à 15 cm de la carte graphique, à la même hauteur. Afin de limiter au maximum les nuisances externes aux cartes, nous coupons temporairement pendant la mesure, les ventilateurs du boîtier, du CPU et de l'alimentation (via l'intégration d'un interrupteur sur cette dernière). Nous utilisons un sonomètre Casella Tech CEL-620A1, certifié et calibré pour une plage de mesures comprises entre 20 et 140 dBA.

 
La carte d'ASUS coupant sa ventilation au repos, elle s'avère totalement inaudible. C'est un bon point partagé par toutes les cartes testées. En jeu cette fois, la carte est là pleinement audible, mais autant elle est plutôt décevante en mode Performance, qui s'avère très désagréable, autant c'est tout à fait supportable en mode Quiet. On est certes très loin du niveau remarquable des Radeon de référence, mais il faut ici dissiper 50 % de plus, permettant de mettre en perspective le résultat du refroidisseur de la TUF Gaming. Par contre, notre exemplaire est affublé d'un coil whine très désagréable dès que le taux d'image par seconde s'envole. 

 

 

 

• Températures

Nous utilisons les sondes internes monitorées via GPU-Z en tâche de fond et ce durant 20 min de charge GPU sévère, avant de mesurer la température des processeurs graphiques. Nous laissons ensuite les cartes au repos durant 20 min, avant de relever à nouveau la température des GPU. Les cartes sont installées dans notre boîtier Cooler Master Cosmos II, spacieux et disposant d'une ventilation efficace. Nous reportons systématiquement la température du GPU le plus chaud, s'il y en a plusieurs.

  

Au repos, la nouvelle venue s'avère un peu moins bonne que ses rivales à ce niveau, cela s'explique par la consommation dans ce mode, comme vous le constaterez page suivante. Elle s'avère par contre excellente en charge, y compris avec le réglage Quiet, confirmant les bonnes prestations du refroidisseur dans ces conditions.

 

 

Caméra thermique

• Imagerie thermique

Pour préciser notre avis quant à l'efficacité thermique du refroidisseur de la RTX 3090 Ti TUF Gaming, rien de mieux qu'une petite séance d'imagerie infrarouge à l'aide de notre caméra thermique Fluke Ti110.

 

Au repos, rien à signaler de particulier, la carte sachant rester à des températures contenues. En charge, la backplate dépasse par endroit les 62°C et le dos du GPU est mesuré à 70,5°C. En retirant cette dernière, on découvre que le point chaud de la carte est, comme souvent, situé au niveau des composants de puissance à presque 86°C. Notons toute de même que ces composants profitent en temps normal de la backplate pour dissiper la chaleur, puisqu'ils sont en contact avec cette dernière via des pad thermiques, alors que ce n'est plus le cas lors de la mesure.

 

Image thermique de la RTX 3090 Ti TUF Gaming au repos [cliquer pour agrandir]Image thermique de la RTX 3090 Ti TUF Gaming en charge [cliquer pour agrandir]Image thermique de la RTX 3090 Ti TUF Gaming en charge sans backplate [cliquer pour agrandir]

Images thermiques de la RTX 3090 Ti TUF (au repos et en charge avec/sans backplate)

 

Finissons nos mesures par la consommation des cartes testées.



Un poil avant ?

L'Unreal Engine sort pour de bon, et reçoit un support de poids et de charme !

Un peu plus tard ...

Adrenalin d'avril, tout pour l'Unreal !

Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !