COMPTOIR

Test • NVIDIA GeFORCE RTX 3090 Ti

• Verdict

Nous voici parvenus au terme de ce dossier et comme nous l'indiquions en accroche de ce dernier, cette carte est vraiment celle de tous les excès. Cela n'en fait pas une mauvaise carte pour autant, puisque c'est sans la moindre contestation possible, la carte la plus rapide disponible à l'heure actuelle pour le joueur, mais à quel prix ? Et nous ne parlons pas que de l'aspect financier ici ! Il est clair qu'elle ne s'adresse pas à l'immense majorité des joueurs, mais juste à une infime partie n'ayant ni souci de budget, ni problème de conscience avec la pertinence de l'achat, désirant simplement le top du top. Elle s'avérera probablement plus intéressante pour une utilisation semi-professionnelle, ses 24 Go étant un atout pour cet usage, mais déjà proposé par la RTX 3090 moins onéreuse. En définitive, cette carte semble plutôt être une vitrine, destinée à démontrer le savoir faire du caméléon et de ces partenaires au niveau des performances, et ce quel qu'en soit les contreparties. Tâchons donc de détailler tout cela.

 

tuf

 

 

• GA102-350

ga102 350

Alors que dès le lancement de RDNA 2 ou presque, la 6900 XT proposait une version intégrale de la puce Navi 21, il a fallu attendre 18 mois après la commercialisation d'Ampere, pour trouver l'équivalent dans la gamme grand public des verts. Toutefois, GA102-300 usité par la RTX 3090, représente déjà 98 % de cette version intégrale et s'avère suffisant pour prendre la tête des classements de performance. Il est toutefois intéressant de voir ce que NVIDIA pouvait proposer de mieux sur cette génération, et cette version 350 en est l'illustration. Comme nous le supputions dès nos premiers tests, le procédé de fabrication Samsung 8 nm (en réalité un nœud 10 nm optimisé), s'avère bien trop juste pour une architecture aussi ambitieuse qu'Ampere, ou tout du moins pour les puces haut de gamme qui en sont dérivées, avec les fréquences visées. D'ailleurs le GA100, la puce la plus complexe de la famille et uniquement dédiée au milieu pro, est justement gravée en 7 nm par TSMC. On ne saura donc jamais ce qu'aurait vraiment valu GA102 gravé en 7 nm, puisque NVIDIA n'a pas pu ou voulu le faire. On sait toutefois que sa version intégrale gravée en 8 nm Samsung, constitue malgré tout le GPU le plus rapide dans le domaine ludique à l'heure actuelle, mais au prix d'une consommation gargantuesque. L'efficacité énergétique est certes dégradée, mais pas de manière catastrophique. Qui plus est, la marge disponible pour l'overclocking n'est pas insignifiante, la puce n'est donc pas poussée au-delà de ses limites, le procédé de fabrication s'avère tout simplement trop peu performant pour 28 milliards de transistors à 2 GHz. On notera d'ailleurs que si franchir les 2 GHz semblaient poser des problèmes de stabilité à certaines des premières RTX 3080 commercialisées, nous avons réussi ici à flirter avec les 2,2 GHz sans souci, hormis la consommation démentielle. 

 

 

• GeFORCE RTX 3090 Ti

Alors que penser de la dernière née du caméléon ? Vous l'aurez compris, elle propose des prestations de très haut vol, mais avec des contreparties telles, qu'elle n'a aucun intérêt pour un joueur, sauf cas exceptionnel. Le premier est le tarif officiel : 2249 €. OK monsieur NVIDIA, on a vu des tarifs indécents durant la pénurie, mais faudrait voir à ne pas en faire la norme. Car le caméléon a beau jeu de prétendre qu'il ne s'agit pas d'une carte Gaming, mais alors pourquoi la vendre sous l'appellation GeForce ? Il existe la gamme Titan pour les cartes indiquées comme étant semi-professionnelles, mais sans l'onéreux support des Quadro. Pourquoi donc ne pas reprendre cette dénomination ? La réponse officielle étant que les Titan sont exclusivement destinées à être des Founders, excluant donc de facto les partenaires. Soit, mais qu'est-ce qui empêcherait lesdits partenaires de vendre de telles Founders sous leur propre marque ? Ce ne serait pas la première fois. Ils nous semble plus vraisemblable de penser que les verts souhaitent conserver une GeForce capable de battre une éventuelle nouvelle référence rouge, si cette dernière venait à sortir et se montrer compétitive vis-à-vis de la RTX 3090. Une carte vitrine, mais sans l'assumer totalement.

 

La seconde contrepartie et pas des moindres, est la consommation tout simplement gargantuesque. 450 W pour une carte mono GPU, soit 100 W (+ 28 %) de plus que le déjà triste résultat des RTX 3080 Ti / 3090. Alors oui, l'efficacité énergétique n'est pas désastreuse en UHD, pour autant une telle consommation va générer une quantité de chaleur importante à dissiper. Ça peut être sympa par temps froid pour se réchauffer, mais dans la fournaise de l'été, pas vraiment. Et cela sans compter le coût de l'électricité en hausse constante ces dernières années, et la nécessité de disposer d'un bloc d'alimentation adapté (comptez 850 W de bonne qualité au minimum). Mais surtout, 2022 sera vraisemblablement l'année de lancement des prochaines générations de GPU, et si les verts refusent de parler de l'avenir, il est peu probable qu'ils laissent le champ libre aux rouges et leur RDNA 3. Dans ces conditions, quel peut bien être l'intérêt de dépenser plus de 2 000 € pour une carte, certes au sommet, mais qui sera probablement devancée avant la fin de l'année ? Maintenant, si 2249 € ne représentent pas un effort particulier pour vous et que vous souhaitez le top du top dès maintenant, vous êtes au bon endroit.  

 

Une dernière précision tout de même concernant cette RTX 3090 Ti. Si elle est vendue comme une carte ultime pour joueurs par la plupart des partenaires des verts, Nvidia insiste sur son placement semi-professionnel, où les 24 Go trouveront leur utilité. Nous avons déjà exposé notre point de vue à ce sujet et le côté étrange de vendre un tel concept sous l'appellation GeForce, représentant pour tout un chacun les cartes pour joueurs. Quoi qu'il en soit, c'est effectivement une option à considérer sérieusement pour un tel usage, à fortiori si vous optez pour un modèle disposant de mémoire ECC. Dans ce cas, le prix si problématique pour une carte purement gaming, devient pour le coup intéressant en comparaison de l'offre professionnelle. On serait tout même tenté d'ajouter que la RTX 3090 propose déjà presque (ECC) cela, depuis 18 mois... Nvidia de son côté recommande la RTX 3080 Ti comme carte ultime pour le joueur dans sa gamme, difficile de lui donner tort au vu des résultats obtenus dans ce dossier. Reste à voir également ce que sera la réplique des rouges en très haut de gamme, si les rumeurs de plus en plus insistantes concernant la commercialisation prochaine d'une RX 6950 XT, finissaient par être avérées.

 

amd 40 bequiet 40 Logo G Skill intel 40 asus 40 nvidia 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 


• Les tarifs dans la vraie vie ?

 



Un poil avant ?

L'Unreal Engine sort pour de bon, et reçoit un support de poids et de charme !

Un peu plus tard ...

Adrenalin d'avril, tout pour l'Unreal !

Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !