• Protocole de test des cartes graphiques customs

prot picomatosIl est temps de passer aux choses sérieuses maintenant : que vaut cette petite carte graphique en situation réelle ? De nos jours, analyser les performances en jeu est tout juste utile pour faire des graphes bourrés de chiffres parfois creux. Le Comptoir s'est donc focalisé sur ce qui vous impacte vraiment dans la vie de tous les jours : la stabilité, la température et le bruit. Et pour se faire, nous ferons appel à notre Picoscope favori Robert avec sa pince ampèremétrique. En plus de ça, nous rajouterons une caméra thermique pour les tests de température et un combo micro/carte son afin de mesurer la perturbation sonore sur tout le spectre de fréquence.

 

 

prot focusrite scarlett corsair rm850x ldlc f6 plus asus rog maximus xii hero wifi

 

Pour faire cracher les bits sur notre carte graphique, nous utilisons un moteur 3D assez gourmand et moderne. Tous les tests sont effectués en 4K afin de générer des pics de courant les plus forts possibles, ce qui fait consommer et chauffer au maximum la carte passée sur le banc.

Côté nuisances sonores, nous allons étudier quelles sont les perturbations non pas sur une valeur globale du niveau acoustique, mais sur un spectre correspondant à notre plage de fréquences audibles. Cela nous permet d'obtenir un résultat plus précis sur les sources de bruit et leur incidence réelle sur notre confort d'utilisation. Trois puissances de moulinage ont été retenues : 30% (idle / bureautique), 60% (charge normale) et 90% (jeu à burne et/ou applicatif intensif). Nous mesurons le son à l'aide de notre interface son Scarlett en plaçant le micro à 30 cm de la paroi fermée.

 

• Faisons péter les Watts !

Le circuit d'alimentation surprenant de cette RX 6700 XT Hellhound propose un nombre de VRM plutôt conséquent pour un GPU consommant moins de 200 W, et nous nous attendons donc à une distribution du courant de bonne qualité. Les pics de courant sont bien gérés et sont bien amortis, limitant les gros appels de puissance sur le bloc d'alimentation. Cependant, le filtrage du courant n'est pas aussi bon que supposé, lié au dédoublage de certaines VRM, qui ne semble pas aussi efficace que prévu. Malgré tout, ce bruit reste correct et ne devrait pas agir sur la stabilité de la carte.

 

powercolor rx 6700 xt hellhound - mesure instantanée du courant [cliquer pour agrandir]

Si l'alimentation encaisse sans aucun souci les pics de courant, le filtrage du bruit reste un peu moins bon quant à lui.

 

Au niveau de la consommation, la carte semble rester correcte avec un total de 201 W tout compris - GPU, mémoire, VRM, etc... - et les pics de courant ne sont pas très élevés sur ce modèle, avec une consommation en pointe de 232 W sur les lignes +12V. Cette différence s'explique par une tension d'alimentation plus faible, permettant de gagner quelques Watts sans déstabiliser le GPU. Un bloc d'alimentation de 500 W sera donc suffisant, voire 450W si vous avez un CPU peu gourmand du type Core i5 ou Ryzen 5. Cette carte sera donc intéressante, car elle pourra se glisser dans un upgrade sans vraiment à avoir à se soucier de l'alimentation.

 

 

• Burn baby burn !

Le radiateur de cette PowerColor RX 6700 XT est de taille standard, toutefois sa conception reste bien pensée : 

 

powercolor rx 6700 xt hellhound - zoom sur le radiateur [cliquer pour agrandir]

Le radiateur est d'épaisseur moyenne, mais il reste bien conçu et dispose de tous les points de contact attendus.

 

En effet, la taille n'est ni trop grosse, ni trop fine, mais adaptée à ce que l'on attend avec le Navi 22. Il en va de même pour sa construction, puisque nous retrouvons 6 caloducs, un troisième ventilateur traversant et des points de contact soudés au radiateur pour les composants sensibles : GPU, VRAM et VRM, par contre les selfs ne semblent pas incluses dans le lot. Le ventilateur du milieu est légèrement plus petit aussi, mais il dispose de moins d'ailettes de radiateur à refroidir, il sera donc moins impactant que ces deux grands frères. Nous devrions donc avoir de bonnes performances thermiques, même à basse ventilation.

 

powercolor rx 6700 xt hellhound - image ir au repos [cliquer pour agrandir]powercolor rx 6700 xt hellhound - image ir en charge [cliquer pour agrandir]

Image infrarouge de la carte : à gauche au repos, à droite en charge.

 

Nous pouvons voir sur les clichés thermiques que la backplate n'est pas soudée thermiquement - via des pads - ce qui limite son intérêt technique. Néanmoins, à travers les ouvertures nous pouvons voir que la température de cette carte reste très faible, avec un gain de près de 20 °C par rapport au modèle de référence, que ce soit sur le point chaud ou la température globale du die. La carte restera donc très fraiche dans toutes les conditions, voyons donc voir ce que ça donne niveau performances.

 

 

• Turbo au maximum

Continuons de faire souffrir notre carte graphique sous les néons et le soleil pesant de Night City, afin de voir ce qu'elle donne sous la pression : 

 

rx 6700 xt hellhound freq

Test sur la durée de la RX 6700 XT Hellhound.

 

Nous voyons donc là le souci de cette carte graphique : celle-ci est de base bridée sur sa puissance, ce qui ne permet pas d'obtenir de meilleures fréquences, alors qu'elle chauffe nettement moins que sa consœur de référence. Bien entendu, dès que nous montons la limite de puissance, la situation s'inverse, sachant que la carte consomme moins que celle d'AMD, il est possible de rattraper ce léger retard, mais ce ne sera pas natif à l'installation de la carte dans le PC.

 

Néanmoins, une analyse intéressante est à retenir sur ce point, il s'agit de la tension plus basse que sur le modèle d'origine, avec tout de même 0,092 V de moins sur le GPU. De ce fait, la consommation globale de la carte est plus faible tout en gardant des fréquences très proches du modèle de référence, expliquant la marge d'overclocking disponible lorsque les paramètres sont modifiés. De ce fait, selon si vous cherchez un modèle plus frais de base, ou qui peut se permettre un gros boost, cette RX 6700 XT Hellhound saura être versatile.



Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !