• inspection générale !

msi rtx 3060 gaming x trio - vue de face [cliquer pour agrandir]msi rtx 3060 gaming x trio - vue de dos [cliquer pour agrandir]

Pas de doute, de l'extérieur nous retrouvons bien le style Gaming X Trio de MSI.

 

Vue de l'extérieur, la carte ressemble fortement à ses aînées, car utilisant les mêmes codes visuels : design anguleux, nuances de gris, RGB sur le haut et logo de dragon qui ne manque par de rappeler les collèges des années 2000. Nous restons donc sur le format Gaming X Trio de cette génération Ampere, avec un radiateur conséquent et petite surprise : comme pour les cartes MSI Gaming X Trio équipées de GA104, la RTX 3060 Gaming X Trio dispose d'un refroidissement traversant à l'arrière, alors que les modèles en GA102 n'en n'ont pas. Pour l'encombrement, nous sommes sur du 323 x 140 x 56 mm pour 1490 grammes, ce qui en donne une carte massive qui ne trouvera pas sa place dans certains boitiers mini-ITX.

 

 msi rtx 3060 gaming x trio - vue détaillée du PCB : face avant [cliquer pour agrandir]msi rtx 3060 gaming x trio - vue détaillée du PCB : face arrière [cliquer pour agrandir]

Vues de face et de derrière du PCB, annotées afin de bien identifier chaque module présent sur la carte.

 

Le PCB reste construit sur le même principe que les grandes sœurs : beaucoup d'espace pour peu d'optimisation. Bien que réduit en longueur, il reste toujours aussi haut et donne l'impression d'être vide, puisque les composants sont regroupés par paquets. Cela a néanmoins l'avantage de bien les espacer et d'exploiter correctement les deux faces, le découplage du GPU restant également correct pour une carte consommant moins de 180 Watts.

 

msi rtx 3060 gaming x trio - zoom sur les vrm

MSI garde des VRM plus basiques ici, alors que les contrôleurs d'alimentations sont plus fonctionnels.

 

La distribution de la puissance n'est pas très évoluée, avec 7 phases pour le GPU - pilotées par la puce NCP81610 de chez On Semiconductor - et 2 phases pour la mémoire. Ce n'est pas tant les contrôleurs qui pèchent, mais plutôt les VRM : du côté du GPU, ce sont des basiques NCP302045, n'indiquant ni le courant ni la température au sein des puces ; et, pour la mémoire, ce sont des couples de MOSFET basiques - ce qui nous parait bien léger pour s'occuper de 12 Go de GDDR6. Néanmoins, les composants passifs restent de bonne taille et de bonne qualité, ce qui laisse présumer qu'il n'y aura pas beaucoup de souci de ce côté.

 

msi rtx 3060 gaming x trio - gestion de l'alimentationmsi rtx 3060 gaming x trio - gestion du RGB

MSI utilise des contrôleurs de bonne qualité, que ce soit pour l'alimentation ou le RGB.

 

Continuons avec une petite analyse GPU-Z de nos cartes à base de GA106. MSI applique un gain en fréquence uniquement sur celle de boost, passant de 1780 MHz à 1852 MHz, soit 4 % en plus sur le papier. Cependant, ne vous y attachez pas trop, car la valeur donnée ne tient pas compte du fonctionnement du GPU Boost 4 de NVIDIA.


msi rtx 3060 gaming x trio gpuz Données GPU-Z de la RTX 3060 Gaming X Trio.

 

Déjà présentée plusieurs fois sur le comptoir, la technologie GPU Boost 4 apporte de gros changements au niveau de la gestion de la fréquence et de l'OC de notre carte graphique. Cette technologie permet de montrer que le principal facteur limitant pour cette carte reste encore et toujours le même, qu'importe le GPU Ampere : l'enveloppe thermique est rapidement atteinte, ce qui empêche la carte de tirer plus de jus d'électrons malgré les températures plutôt basses.

 

msi rtx 3060 gaming x trio - sondes gpu-z [cliquer pour agrandir]

 Sondes GPU-Z de la RTX 3060 Gaming X Trio : à gauche au repos, à droite en charge.



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !