• Comment que ça marche ?

C'est donc parti pour les performances avec l'entrée de gamme en RTX, alias la RTX 2060. Le DLSS est activable dès le Full HD, ce qui n’est pas le cas de la RTX 2080 Ti. Quant aux cas de RayTracing, ils s'activent aux aussi indépendamment du niveau d'anti-aliasing. Eu égard à la puissance de la carte, nous avons par conséquent adapté le preset graphique selon la définition, évidemment tout mettre en Ultra ne revêt que peu d'intérêt avec ce genre de GPU.

 

• 1920x1080

Voyons donc ce graphique qui réunit tous les cas de figure, incluant le SMAA, le TAA et le DLSS, ainsi que l'absence et la présence de raie tracée. Comment ça se passe ?

 

 

Le DLSS a un impact positif sur les performances uniquement en présence de RayTracing, autrement c’est une égalité parfaite entre SMAA, TAA et DLSS. Dès qu'on active le lancer de rayons, on constate que ça chute, mais ça reste tout à fait propre en RT Moyen. RT Elevé ou Ultra donne des résultats très proches, le meilleur compromis ici est donc DLSS et RT Elevé.

 

• 2560x1440

On passe à la définition supérieur, déjà moins rigolote pour les GPU. En effet il y a 70% de pixels à afficher en plus, sans oublier toute la clique d'effets

 

 

Le DLSS continue d'offrir un boost de perfs appréciable, en se rappelant qu'il floute ici un peu plus le personnage sans que ça soit gênant ni rédhibitoire en jeu comme on l'a vu sur les vidéos. Même en l'absence de RayTracing il fait son effet et offre 14% en plus ce qui est tout sauf négligeable. Avec le RT, il contribue à maintenir les performances dans des valeurs tout à fait correctes, même en RT Ultra on peut jouer convenablement. A ce stade, un écran à rafraîchissement variable est conseillé, sinon en RT Moyen  et DLSS on a un rendu confortable. Oui il est possible de jouer avec une RTX 2060, à condition de régler avec intelligence les options graphiques en amont.




Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !