COMPTOIR
  
register

Un mod marie DLSS et FR pour le bonheur des GeForce RTX 20/30

Un mod hybride la FR du FSR 3 d'AMD au DLSS de NVIDIA. À la clef, un boost conséquent pour les RTX 3000 et RTX 2000, au prix de quelques  concessions visuelles.

upscaling dlss fr

© Digital Foundry

Cela fait plusieurs mois que NVIDIA et AMD se livrent un confrontation sur le terrain de la génération d’images, ou de la frame generation pour coller aux termes anglais des technologies. NVIDIA a introduit de la Frame Generation à partir du DLSS 3.0, mais exclusivement pour les GeForce RTX 40 Series. La raison invoquée par la marque : la nécessité d’avoir des cœurs Tensor de quatrième génération et un nouvel accélérateur de flux optique, appelé Optical Flow Accelerator en anglais, apanages de l’architecture Ada Lovelace.

dlss 3 5 geforce rtx gpu support1

© NVIDIA

De son côté, AMD a développé deux solutions : l’AFMF d’un côté, pour AMD Fluid Motion Frames, une technologie de génération d’images présente au niveau des pilotes graphiques, et la Frame Generation intégrée au FSR 3, laquelle se limite aux quelques jeux qui prennent en charge cette dernière version du FidelityFX Super Resolution.

support fsr avec fr amd

© AMD

Pour les détenteurs de Radeon, qui n’ont pas accès au DLSS, la situation est simple. En revanche, ceux qui possèdent une GeForce RTX 3000 ou RTX 2000 doivent parfois choisir entre le DLSS, mais sans la Frame Generation, ou le FSR avec FR, mais en se passant du DLSS. Or, le DLSS reste la techno de mise à l’échelle la plus aboutie actuellement.

Plus d'images par seconde, mais aussi plus de bugs visuels

Un mod testé par Digital Foundry dans la vidéo ci-dessous opère la synthèse : il associe le NVIDIA DLSS à la Frame Generation du FSR 3. Vous l’aurez compris, ce mariage est fait être pour être consommé par une GeForce RTX 30 Series ou une RTX 20 Series. Les tests réalisés par notre confrère impliquent d'ailleurs une GeForce RTX 3080. Elle est associée à un Ryzen 7 7800X3D.

La manipulation consiste à remplacer de deux fichiers DLL clés et à effectuer une modification au niveau du registre Windows. En pratique, cela permet de booster jusqu’à 75 % les IPS dans des jeux comme Spider-Man : Miles Morales, A Plague Tale :Requiem et Cyberpunk 2077 ; ce sont des gains comparables à ceux atteints par le DLSS 3 avec FR pour les GeForce RTX 40 Series.

Néanmoins, l’union n’est pas idyllique. Comme le révèle la vidéo, elle est gâtée par quelques défauts visuels. Certains affectent l’interface utilisateur (5:15 dans la vidéo), d’autres directement le rendu du moteur (thématique de la dernière séquence).

Enfin, comme nous l’avons expliqué dans une précédente actu, ces mécanismes de génération d’images ne sont pas non plus une panacée. Outre le fait qu'ils peuvent dégrader la qualité visuelle globale, ils induisent de la latence, forcément rédhibitoire dans certains jeux.

Un poil avant ?

Les GeForce RTX peuvent rendre plein de jeux vidéo compatibles HDR

Un peu plus tard ...

Chrome arrive enfin sur Windows ARM, juste à temps pour le Snapdragon Elite X

Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !