COMPTOIR

• Consommation

Afin d'estimer la consommation des différentes cartes, nous mesurons celle totale de la machine au repos, puis sous forte charge GPU. Nous utilisons un wattmètre permettant d'enregistrer les valeurs et d'en établir la moyenne sur la période d'activité mesurée, lissant ainsi les pics de consommation pouvant survenir lorsque l'OS sollicite parfois en tâche de fond le CPU pour d'autres processus.

 

La charge est générée par des sessions prolongées de Crysis 3 et Battlefield 4 en QHD. Côté AMD, Powertune permet de limiter ou d'augmenter l'enveloppe énergétique allouée au GPU en jouant avec un slide disponible dans la section Overdrive des Catalyst dédiés aux Radeon. Nous laissons la valeur par défaut avant de mesurer les consommations.

 

Wattmetre

 

Au repos, écran éteint, NVIDIA n'ayant pas inclus de mécanisme d'économie similaire à ZeroCore Power, les GeFORCE se voient donc distancées par les HD 7000, même si l'écart n'est pas énorme. La situation s'inverse toujours au repos, mais écran allumé cette fois. La Fury fait mieux que sa grande soeur, pénalisée par sa pompe ne modulant pas son débit dans ce mode.

 

graph conso repos

 

Passons à présent aux mesures en charge, elle est du même ordre que la Fury X voir légèrement plus pour le modèle OC, soit un résultat bien entendu décevant en comparaison des GTX 980 ou même 980 Ti de référence. A priori nous sommes tout de même tombé sur un exemplaire plutôt vorace, toutes les puces n'étant pas logées à la même enseigne du fait de la variabilité des courants de fuite. Le triste pompon revient toutefois à la 390X, puisque AMD a poussé Hawaii au-delà du raisonnable pour cette dernière, saccageant du même coup l'efficacité énergétique.

 

graph conso charge

 

 

• Efficacité énergétique

En terme d'efficience, nous pouvons tenter de réaliser un indice basé sur les performances et consommations respectives des configurations lors des sessions de mesure, précisons toutefois que le CPU apporte une distorsion importante de ces indices : plus une carte est performante, plus elle sollicitera en parallèle le CPU et à contrario il existe un talon important dû au CPU qui peut lisser certaines différences pour des cartes très économes, mais dont les performances sont en recul. Au final nous mesurons une efficacité en nette progression pour Fiji face à Hawaii, même si la déclinaison Pro s'avère moins performante dans ce domaine que la version XT. Les cartes du caméléon évoluent toutefois à un autre niveau.

 

graph efficacite

 

Voilà, vous savez tout ou presque sur la R9 Fury et le modèle Tri-X OC de Sapphire, il est temps de passer au verdict.



Un poil avant ?

Batou en Russie V2

Un peu plus tard ...

Bon plan • disque dur Toshiba 5To 7200rpm à 147,16€ livré

Les 67 ragots
Les ragots sont actuellement
verrouillage dossierouverts aux ragoteurs logués