• Protocole de test

Afin de ne pas limiter nos cartes graphiques et permettre aux écarts d'apparaître le plus distinctement possible, nous avons opté pour une configuration musclée. Voici sa description en débutant par la partie matérielle :


• Hardware
Intel Core i7-975XE (HT & Turbo Off)
DFI LanParty DK X58-T3eH6 (bios 422)
G.Skill F3-16000CL9T-6GBTD 3 x 2 Go @DDR3-1333 (6/6/6/18)
Western Digital Raptor 150 Go (OS) / Samsung F1 500 Go (Jeux)
Samsung SH-D163B
Corsair TX-750W

Pour évaluer le niveau de performances de nos GTX 460, nous leur avons concocté une opposition relevée. Au final nous avons testé ou émulé les cartes suivantes :

 

nVIDIA GeFORCE GTX 460 768 Mo

nVIDIA GeFORCE GTX 460 1Go

nVIDIA GeFORCE GTX 465

nVIDIA GeFORCE GTX 470

nVIDIA GeFORCE GTX 480

nVIDIA GeFORCE GTX 285

nVIDIA GeFORCE GTX 295

ATI Radeon HD 4890

ATI Radeon HD 4870 X2

ATI Radeon HD 5830

ATI Radeon HD 5850

ATI Radeon HD 5870

ATI Radeon HD 5970*


On retrouve les précédents hauts de gamme du caméléon à savoir la GTX 285 en mono-GPU et GTX 295 en bi-GPU accompagnées des cartes utilisant le GF100 plus ou moins "castré" à savoir les GTX 465/470/480. Côté AMD, en sus de la 5830 concurrente désignée des GTX 460, les 4890 et 5850/70 font partie du panel. Nous avons également simulé une 5970 à partir de deux 5870 en CrossfireX dont les fréquences ont été ramenées à 725/1000. En pratique cette solution reste légèrement plus performante qu'une véritable 5970 puisque dans notre cas les 2 GPU disposent de 16 lignes PCIE dédiées chacun, alors que sur 5970 les GPU se partagent 16 lignes au travers du switch PCIE (PLX) intégré sur la carte. Les GTX 460 ont bien sûr été recadencées aux fréquences préconisées par nVIDIA pour nos tests, ce sont donc ces valeurs "d'origine" qui apparaissent dans les graphiques. Pour ne pas surcharger ces derniers, nous n'y faisons pas apparaitre les valeurs des cartes "overclockées", mais nous indiquons en pages récapitulatif et verdict les gains moyens mesurés sur l'ensemble du panel. Une petite photo de nos GTX 460 :

 

Les 3 GeFORCE GTX 460 testées [cliquer pour agrandir]La GTX460 de référence nVIDIA [cliquer pour agrandir]

A gauche : les trois stars du jour  -  A droite : la GTX460 de référence nVIDIA (Cliqueeeeez pour agrandiiiiiir)

 

• Software

Finissons la description de notre configuration avec la partie software :

Windows Seven Entreprise 64 bits
AMD Catalyst 10.8 WHQL
nVIDIA GeFORCE 258.96 WHQL
Intel Chipset Software 9.1.1.1025

Nous utilisons Windows Seven en version 64 bits afin d'exploiter une quantité conséquente de mémoire vive et ne pas limiter les jeux qui en auraient besoin à ce niveau. Côté pilotes nous utilisons les tout frais 258.96 officiels qui, en plus d'être unifiés avec les précédentes cartes du caméléon, sont censés tirer partie au mieux de la nouvelle architecture des GTX 4xx. La partie gestion SLI / PhysX a également subi un petit lifting rendant plus flexibles et explicites les différents choix comme en témoigne la copie d'écran suivante.

 

screen 257.15 [cliquer pour agrandir]

 

Cliquer pour agrandir

 

Il est ainsi possible en mode SLI de choisir la carte qui gérera la PhysX et même de la réserver exclusivement à cette tâche. Pour finir avec le software, côté AMD ce sont les derniers drivers officiels, à savoir les 10.8 WHQL qui officient. 

 

 

• Protocole

La configuration est installée dans un boîtier Lian Li V2100B modifié (création de 2 emplacements 120 mm au sommet pour extraire l'air chaud et retournement du ventilateur 120 mm à l'arrière pour créer un flux d'air cohérent avec la modification). Le refroidissement des CPU/chipset est assuré par watercooling afin de limiter au maximum les nuisances sonores liées au dissipateur CPU et se concentrer sur celles de nos cartes graphiques. Pour les tests à proprement parler, les résultats ont été obtenus via FRAPS 3.2.2 sur un déplacement reproductible et correspondent à la moyenne de 3 "passes". Les décimales sont conservées, mais ne sont pas affichées dans les graphiques. Lorsque le jeu inclut un outil de bench ou que des logiciels tiers existent, nous les avons utilisés. Le panel comprend 16 jeux utilisant tous des moteurs graphiques différents afin de tester l'efficacité de nos cartes dans la plupart des situations, tous les détails à fond bien sûr pour profiter de l'intégralité des effets que nous proposent les développeurs.

 

L'unique résolution retenue est 1920 x 1200 qui sied à de telles cartes (pour le 2560 on attend toujours un généreux donateur de 30" !) . Compte tenu de l'impact qualitatif indéniable au niveau du filtrage des textures et le faible coût (relatif) engendré sur nos monstres, le filtrage anisotropique (AF) est systématiquement activé dans les drivers ou le jeu si une telle option existe.  Enfin les tests sont réalisés avec et sans filtrage anti-aliasing (AA). Les modes haute qualité sont sélectionnés dans les drivers respectifs afin de désactiver les optimisations nuisant au visuel (trilinéaire, etc.) C'est fini pour le blabla, passons aux performances de nos cartes.



Les 80 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !