• Resident Evil 5

Partageant son moteur 3D avec SF4, Resident Evil 5 est typique du survival horror qui a évolué lentement vers l'action. Esthétiquement très correct sans atteindre des sommets, il est en contrepartie bien optimisé. Disposant d'un mode DX10 et d'un benchmark intégré ce sont ces derniers que nous avons utilisés.

 

screen Resident Evil 5 [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Non je ne radote pas, mais à nouveau sans anti-aliasing les GTX 460 et 465 sont à niveau comparable. Une fois activé, la version 1 Go prend naturellement l'ascendant sur ses 2 rivales toujours très proches l'une de l'autre et devançant légèrement la HD 5830.

 

graph Resident Evil 5

 

Et si on retournait faire un peu de tourisme dans la zone de Tchernobyl ?

 

 

• S.T.A.L.K.E.R. Call of Pripyat

Dernier opus de S.T.A.L.K.E.R., Call of Pripyat utilise la version 1.6.0.2 du célèbre moteur X-Ray Engine animant depuis ses origines cette série. Cette révision apporte toutefois la prise en charge du rendu DX11 en plus des modes précédents toujours accessibles, permettant ainsi de comparer les cartes ne supportant pas DX11 à pied d'égalité. Le jeu ne supporte pas le MSAA 8x.

 

screen Stalker call of pripyat [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Bon ben j'en ai marre de me répéter, mais c'est à nouveau la même situation entre les 3 prétendantes sous DX11 avec toutefois des écarts plus réduits avec AA (limité à 4x ceci dit), la 5830 faisant jeu égal avec ce trio. Sous DX10 les GeFORCE encaissent mal l'AA lorsque l'option SSAO est activée en mode HDAO comme dans notre test.

 

graph stalker call of pripyat

Page suivante les 2 derniers jeux de notre panel.



Les 80 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !