• Performances applicatives

Continuons l'analyse en abordant le volet applicatif pur. Nous avons effectué des tâches courantes, d'autres qui le sont moins (comme la compilation Linux ou TensorFlow), pour évaluer les performances du modèle en test. Nous comparons ses résultats à ceux obtenus par d'autres processeurs de chez Intel et AMD,  avec des concurrents plus haut de gamme testés via le même protocole.

 

 

Sans aucune surprise les tests pratiques confirment la première partie de tests. Notre configuration est parfaitement à l'aise en toute situation, que ce soir sur des tâches  classiques et quotidiennes comme la décompression et l'encryptage, où des tâches ponctuelles comme lors de l'encodage vidéo. La productivité un peu plus pointue ne lui fera pas peur non plus et si vous êtes adepte de montage vidéo, ou photographe à vos heures, vous n'aurez aucun mal à travailler avec le Fusion Ultimat ainsi configuré.

 

• Le jeu vidéo

Continuons nos investigations par la partie qui vous intéresse sans doute le plus et celle qui devrait mieux convenir à notre machine, le jeu. Comment se comporte le modèle en test lorsque l'on fait tourner un MOBA, un Battle Royal et un gros FPS ? Ainsi, pour ce dossier nous testons le PC sous DOTA 2, Apex Legends et Battlefield V en FHD, QHD et UHD toutes options à fond.

 

 

En jeu, son domaine de prédilection, nous avons affaire à une configuration solide. Passons Apex et DOTA 2 qui sont largement au-dessus du minimum syndical pour être confortable en jeu, quelle que soit la résolution appliquée, pour nous concentrer sur le cas Battlefield V.

 

Là encore, le dernier jeu est le plus contraignant et en FHD ou QHD le DLSS ne sera d'aucun secours puisqu'il se désactive avec le GPU embarqué. Les résultats, RT activé, sont toutefois suffisants pour rester confortables dans ces résolutions. Dans la plus grande résolution, nous tombons sous les 70 fps et notre option DLSS s'activera pour permettre de maintenir un niveau correct d'images par seconde une fois le traçage de rayons en action.

 

• La conclusion

PCSpecialist nous confie une nouvelle machine avec du caractère. Elle mélange tout ce qui plaît aux gamerz que nous sommes : gros processeur, grosse carte graphique et RGB ! Le couple Ryzen 7 5800X et RTX 3070 fonctionne parfaitement sur cette machine dédiée principalement au jeu, mais qui ne rechignera pas à bosser un peu entre deux sessions. L'équilibre de l'ensemble est bon, même si nous devons nous contenter du minimum syndical côté mémoire. L'assembleur propose de base 16 Go en 3200 MHz C16, alors que le double, à une fréquence plus élevée puisque le CPU l'encaisse bien, sera conseillé si vous utilisez également votre PC pour des tâches un peu plus pointues.

 

Comme toujours, nous trouvons ça et là le logo de PCSpecialist, qui s'affiche clairement sur ses machines. Le boîtier choisi est correct, et profite de l'amélioration de son flux d'air avec l'ajout d'un ventilateur en extraction. Le logo PCS est visible sur la façade, et sur le top de watercooling et les ventilateurs supplémentaires.

 

Le kit AIO proposé est le même que nous avions pu tester sur le Sigma II. Fort heureusement, l'idée de l'installer en façade est bonne (même si ce n'est pas le plus optimisé), puisqu'on profitera d'un push-pull généré par les ventilateurs de façade. Les nuisances sont ainsi grandement diminuées et nous profitons d'un PC à peine audible au repos et peu bruyant à pleine charge.

 

Le processeur sera le plus simple à trouver, mais du côté de la carte graphique, c'est une autre paire de manches puisque les stocks sont assez rares par les temps qui courent. Le Fusion Ultimate est initialement proposé avec une Radeon RX 6800, elle aussi aux abonnés absents. Le choix vous est laissé quant à sa remplaçante, mais tout est sur commande ! Sachez que Zotac fait partie des marques disponibles en OEM, alors que les modèles RTX 3000 d'Asus sont une option à part entière (avec le surcoût qui va bien). Côté stockage, vous n'êtes pas obligé de faire dans l'extrême, un catalogue assez vaste est disponible, permettant d'économiser quelques précieux euros sur ce point-là.

 

Les performances offertes sont d'un excellent niveau. La machine fait la différence sur le jeu, avec une composition faite pour cela, comme déjà indiqué. En ce qui concerne les tâches plus "professionnelles", elle n'aura pas peur grâce à son octocœur puissant et sa mémoire en quantité suffisante. Nous nous répétons, mais vous devrez partir sur plus de mémoire et de stockage si toutefois vous souhaiter encore plus de polyvalence.

 

Encore une fois PCSpecialist prépare ses machines avec beaucoup de soin. Le tressage des câbles et l'agencement vers leurs points de passage est bien pensé et rien ne dépasse. Pourtant, l'alimentation semi-modulaire choisie aurait de quoi laisser traîner ses tentacules. 

 

Concernant le prix, nous pouvons voir que le surcoût par rapport à une machine assemblée par nos soins est plus ou moins doublé. Cependant, si votre patrience à des limites, les faibles stocks de GPU de dernière génération et les prix qui flambent réduisent cet écart. Au détails, nous en l'état, nous économisons près de 200 €, voire plus en affinant le choix des composants et en changeant le SSD. Dans le cas du Fusion Ultimate, si la garantie d'obtenir un GPU de dernière génération est assurée, alors le prix reste sommes toute raisonnable, la RTX 3070 passant virtuellement à 670 € sur ce coup là (L'Aorus RTX 3070 MAster parfois en stock est facturée entre 795 et 820 €). Le PC est accompagné d'une garantie de 3 ans comme toujours. Bien entendu, si vous n'êtes pas à l'aise dans cette discipline, nous ne pouvons que vous conseiller de passer par un assembleur soigné comme ceux que nous vous proposons.

pcspecialist fusion utlimate conclu

 



Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !