• LE PROTOCOLE

Afin que vous puissiez positionner la machine testée, nous avons pioché quelques benchmarks dans nos protocoles. Ainsi, avant que nous ayons une base de données fournie, il sera facile de comparer les machines selon le processeur utilisé et la carte graphique installée, aux modèles que vous avez déjà vu passer par le Comptoir, dans nos rubriques consacrées aux tests CPU ou GPU.

 

La première partie de notre dossier est réalisée en deux temps. Nous commençons par faire l'environnement de la machine. Est-ce que ça chauffe ? Est-ce que ça fait du bruit ? Pour cela, nous mesurerons les températures au repos puis selon trois scénarios de travail : multitâche léger, jeux et charge lourde. Vous aurez ainsi quatre données de températures et de nuisances sonores.

 

Dans un second temps, nous réaliserons une première série de tests en utilisant des benchmarks synthétiques. Tout cela est ensuite complété par des cas pratiques en applicatif et en jeux. Nous n'oublierons pas de passer par Linux en faisant abstraction de l'urticaire que cela peut provoquer. La suite de logiciels que nous utilisons est celle-ci :

 

• 3DMark 10 - 2.16.7117

• PCMark 10 - 2.1.2506

• 7Zip - 19.00

• VeraCrypt - 1.23 hotfix 2

• After Effects CC - 16.1.2

• Vegas Pro - 16.0.0.361

• Lightroom Classic - 8.3

• Handbrake - 1.2.2

• Visual Studio 2019 - 16.1.3

• GCC - 8.2

• Linux - 4.15.0

• Tensor Flow - 1.13

• OCCT - 7.3.0.7

• Apex Legends à jour

• Battlefield V à jour

• DOTA 2 à jour

 

Bien entendu, nous utilisons les dernières versions disponibles pour chaque logiciel, Windows 10 Pro (1903) 64-Bit et tous les pilotes, carte mère et graphiques, à jour. Le protocole complet est disponible ici, dans sa version la plus récente. 

 

• Température, nuisances sonores et consommation

Commençons par le commencement ! Ici vous trouverez tout ce qui concerne le bruit, les températures et la consommation des machines testées. PC allumé, après 30 minutes de repos, nous effectuons le relevé de référence : température du CPU et du GPU, nuisances sonores et consommation à la prise. Ensuite, nous relevons les mêmes informations pendant une petite session multitâches, puis en jeu (BF V, QHD Ultra, Tirailleur) et enfin pendant une charge OCCT en mode "Alimentation". Un relevé infrarouge est également réalisé pendant cette dernière tâche. Voici les résultats :

 

 

On débute par nos mesures de températures, de bruit et de consommation, pour constater que le système de refroidissement installé par l'assembleur remplit son office. Les températures du Ryzen 7 5800X sont parfaitement maîtrisées, avec un delta qui n'excédera pas les 45°C à pleine charge. On note en parallèle que les nuisances sonores ne sont pas excessives non plus, avec une mesure proche des 44 dB lorsque la ventilation s'emballe.

 

fusion ultimate ir 1 t [cliquer pour agrandir]fusion ultimate ir 2 t [cliquer pour agrandir]

La température est bien maitrisée grâce au push-pull et à la ventilation supplémentaire

 

La consommation ensuite reste relativement "raisonnable" pour une configuration ainsi armée. Les fabricants ont fait beaucoup d'effort sur ce point et cela se ressent sur nos mesures, avec un pic sous les 365 W lors d'une charge importante

 

• Le stockage

En ce qui concerne le stockage, nous testons la ou les unités livrées. Nous utilisons un lot de neuf fichiers d'un Go chacun que nous transférons depuis un SSD de stockage vers les unités installées, puis en sens inverse. Nous réalisons ensuite un relevé avec CrystalDiskMark sur chacun des disques durs. Voici les résultats :

 

 

La configuration étant parfaitement adaptée pour l'accueil d'un SSD PCIe 4.0, il n'est pas étonnant de voir de tels débits lors des différentes passes du test. Si le Samsung 980 Pro est, sur le papier, capable d'atteindre les 7000 Mo/s en lecture et 5000 Mo/s en écriture, nous retrouvons des marques approchantes pendant nos différentes passes. En lecture, nous relevons au mieux 6540 Mo/s, tandis qu'il dépasse légèrement les 5000 Mo/s en écriture. En pratique, nous serons limités par les différentes sources, incapables de suivre la cadence. Les transfères n'excèdent pas les 600 Mo/s en lecture et 500 Mo/s en écriture.

 

Le disque dur, nous le connaissons, puisqu'il est souvent utilisé pour le stockage additionnel. Là, les débits théoriques sont largement dépassés, aidés par la source principale qui dépote malgré tout. On notera juste une légère baisse du débit en écriture, mais qui ne gêne pas sérieusement en pratique, pour le stockage à proprement parlé.

 

• Un petit coup de benchmarks avant de passer à la pratique

Partons un instant du côté des benchmarks 3DMark et PCMark 10. On lance une passe de chacun des benchmarks afin de positionner la machine testée dans un classement, lorsque le panel sera un peu plus fourni. Voilà ce qui ressort pour le modèle du jour :

 

 

Les benchmarks de Futuremark confirment le positionnement de notre configuration Fusion Ultimate. La machine en a sous le pied et sera à l'aise dans les jeux en très haute résolution, elle ne manquera pas de pêche en productivité également. Peut-être qu'un petit peu plus de RAM ne ferait pas de mal sur une telle machine, mais les 16 Go seront suffisants pour du gaming, puisqu'en l'état notre setup est destiné à cela.



Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !