Pour aider à remonter un peu le moral suivant la news précédente, sachez que l'achat d'un SSD ne devrait en aucun cas vous faire souffrir autant que celui d'un GPU ces derniers temps. En effet, bien que la marché fasse lui aussi l'objet d'une forte demande, particulièrement de la part des datacenters et des smartphones (les commandes des OEM de PC ont baissé), pas de pénurie en vue ici contrairement aux autres types de semiconducteurs ni de goulots d'étranglement dans la chaine d'approvisionnement.

 

Pour reprendre les mots de TrendForce, la NAND est actuellement disponible en abondance comparée aux autres types de composants clés. Tant mieux ! De plus, l'écart entre l'inventaire de NAND et celui d'autres composants s'est encore agrandi ces derniers mois chez les OEM. Par conséquent, ceux-ci veulent réduire leurs commandes, ce qui aura pour effet d'exercer une pression à la baisse prochainement sur les prix de la NAND le temps que les inventaires s'ajustent. Ceci suit une période où de nombreux acteurs avaient justement fait le plein de NAND pour les lancements de nouveaux produits, tels que les nouveaux smartphones haut de gamme (iPhone 13 et Pixel 6 en tête) et aussi préparer les nouvelles gammes de SSD PCIe 5.0 pour accompagner l'introduction de la norme très prochainement avec Sapphire Rapids chez Intel. À ce propos, plusieurs fabricants ont déjà teasé leurs futurs supports de stockage ultrarapides, c'est le cas de Samsung, Kioxia et Fadu.

 

Avec tout ceci, le troisième trimestre de 2021 a été très bon, les livraisons de NAND ont grimpé de 11 % et les ventes mondiales ont pu signer un nouveau record de 18,8 milliards de dollars, soit une belle croissance de 15 %. Pour ce qui est de la distribution du marché, Samsung reste le numéro 1 incontestable, très loin devant les autres. Kioxia le suit d'assez loin et SK Hynix complète désormais le podium après avoir piqué la troisième place à WDC. On remarquera d'ailleurs la faiblesse des performances trimestrielles des américains face à la concurrence coréenne, le fossé est plutôt énorme. Micron et Intel ont même perdu des parts de marché. Bon, dans le cas d'Intel, c'est assez normal, puisque le fondeur est sur le point de se désengager de ce secteur et de refiler son activité NAND à SK Hynix, ce n'est donc pas comme s'il allait encore faire des efforts. (Source)

 

trendforce nand q3 2021 ranking


Un poil avant ?

Nouvelle hausse des prix en perspective pour les RX 6000 chez AMD à cause de TSMC ?

Un peu plus tard ...

FSR vs DLSS : Hellblade confirme les résultats des deux techniques

Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !