COMPTOIR

Beaucoup de choses ont été dites et montrées chez Western Digital ces derniers jours. Par exemple, le fabricant a finalement dévoilé du disque dur CMR de 22 To et du SMR de 26 To, un nouvel exploit rendu possible grâce à l'intégration record de 10 plateaux et l'usage de la technologie ePMR du constructeur. En parallèle, WD a aussi montré sa roadmap technologique pour le disque dur et sa vision jusqu'au disque dur de 50 To, et des technologies qui y seront associées. Bien entendu, NAND et SSD n'ont pas été oublié et l'on a également pu découvrir ce qui est planifié par le constructeur dans ce domaine.

 

wd bics6 [cliquer pour agrandir]

 

Pour commencer, WD a vanté la supériorité de sa dernière NAND BiCS6 162 couches - dite optimisée autant pour le calcul, que le stockage et le démarrage - face à certaines alternatives en 176 couches de la concurrence, malgré le nombre inférieur de couches, lui attribuant une taille de cellule de 68 mm² pour un die d'une capacité de 1 Tbit sur un wafer de 100 To, tandis que la compétition choisie comme point de référence en serait à 69,6 et 69,3 mm². On se fait mousser comme on peut... La BiCS6 aurait une interface I/O plus rapide et une vitesse de programme de 60 Mo/s, ce qui devrait particulièrement faire l'affaire pour les futurs SSD PCIe 5.0.

On apprend aussi que la succession ne s'appellera finalement pas BiCS7, mais sera baptisée BiCS+ et possèdera plus de 200 couches. WD ne dit pas combien, mais il est estimé qu'il y en aurait au moins 212. En bref, par rapport à la BiCS6, la BiCS+ proposera 55 % plus de bits par wafer, une vitesse de transfert supérieur de 60 % et une bande passante de programme supérieure de 15 %. L'après BiCS+ sera la BiCS-Y, toujours avec 200+ couches et le chemin est déjà (vaguement) tout tracé pour arriver à 500 couches d'ici 2032 grâce aux nouvelles technologies d'assemblage, de scaling, de liaison et de packaging, du moins sur le papier. Bien entendu, la NAND PLC (5 bits par cellule) sera en principe également de la partie. Cela dit, ce type de NAND n'a été que très vaguement mentionné par WD.  

 

wd bics plus presentation

 

wd 3d nand layer count roadmap

 

wd flash technology roadmap

 

Parce qu'il s'agissait d'une réunion pour les investisseurs, WD a aussi couvert sa situation sur le marché. À ce jour, le constructeur possède 37 % des parts du marché du SSD « consumer » (OEM), 20 % du marché du SSD « client » (marché au détail) et 8 % du marché du SSD « cloud ». WD aimerait tout particulièrement se concentrer sur le domaine du cloud et y doubler sa part, notamment avec l'aide de sa BiCS6, qui intègrerait justement bon nombre d'optimisations pour ce segment. Le constructeur veut aussi profiter d'une transition majeure en cours sur le marché du stockage « mainstream ». Selon lui, il y aura encore 62 % de disque dur pour 38 % de SSD en 2022, mais les prévisions pour 2026 affichent désormais un écart totalement inversé avec 30 % de disques durs pour 70 % de SSD ! WD affirme que pas loin de 100 exabytes seront à « saisir » durant cette transition. Bref, l'objectif pour le constructeur sera de jouer sur tous les tableaux et de ne négliger aucun marché au profit d'un autre... Tant mieux. (Source)

 

wd consumer ssd opportunity

Un poil avant ?

Rose is back : Powercolor sort une RX 6650 XT au look spécial !

Un peu plus tard ...

Intel VisiON • Le retour du die de Meteor Lake, cette fois-ci HD et annoté !

Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !