Le mystère du contrôleur SSD customisé de la PS5 a été résolu ! Contrairement à Microsoft qui a utilisé une solution conçue par Phison pour ses Xbox Series X et S, accompagné d'une compatibilité avec l'API DirectStorage (présenté Microsoft en avril dernier et qui sera bientôt disponible pour W10 et W11, mais en vrai surtout W11) permettant de liberer le CPU du travail de décompression en faveur du GPU et d'améliorer les performances du NVMe, Sony a choisi une voie un peu différente. En effet, on sait déjà que Sony utilise un algorithme spécial de compression pour réduire la taille des fichiers jusqu'à 60 % et améliorer l'efficacité et les performances du système de stockage. Une technologie propriétaire nommée Kraken, qui n'est en réalité pas celle de Sony, mais a été accordée sous licence par RAD Game Tools.

 

Ce qu'on ne savait pas encore, c'est que la PS5 n'embarque pas un contrôleur de chez Phison contrairement à ce qui avait été préssenti initialement, mais un contrôleur propriétaire marqué Sony CXD90062GG, que le constructeur n'a évidemment pas conçu seul, puisque ce n'est évidemment pas son métier. Et maintenant, grâce au passage du die du SoC au microscope électronique à balayage (Scanning Electron Microscope, SEM) par le chercheur Fritzchens Fritz (par ici pour toutes les photos du SoC dans leur définition originale), on sait qu'il s'agit en réalité d'une puce construite par Marvell Technolgy, du moins si l'on en croit les marquages « Marvell Titania 2 » bien visible sur ces (merveilleuses) captures !

 

Le controleur SSD de la PS5 [cliquer pour agrandir]

 Voilà la tronche du contrôleur SSD sur le SoC.

 

Et le gros plan sur le marquage ! [cliquer pour agrandir]

Gros plan sur le marquage Marvell Titania 2 de la puce !

 

Une puce qui daterait de 2018 (pour rappel, le hardware de la PS5 avait été dévoilé en mars 2019), mais qui n’apparaît nulle part sur le site officiel du fabricant, ce qui indiquerait que c'est probablement une solution conçue spécifiquement pour certains types d'intégration, voire uniquement pour les besoins de Sony. Pour l’anecdotique, alors qu'il est déjà sur le coup du PCIe 5.0, Marvell avait été plutôt timide avec le PCIe 4.0 et avait présenté ses premiers contrôleurs pour SSD PCIe 4.0 seulement à la fin de l'été 2019, aucun n'avait alors pourtant un niveau de performance proche de celui de la PS5. Sony utilise donc une solution qui ne se trouve a priori nulle part ailleurs, du moins pour le moment.

 

En tout cas, ça fonctionnerait bien, tellement bien même que certains SSD se comporteraient même mieux sur la PS5 que dans un PC ! C'est ce qui a été constaté avec l'AORUS NVMe Gen4 2 To de GIGABYTE et le MP600 1 To Core de Corsair, des solutions à base de « vieux » Phison PS5016-E16, qui fut la première solution PCIe 4.0 du constructeur. Le premier est officiellement annoncé pour 5000 Mo/s et le second pour 4700 Mo/s en lecture séquentielle, alors que Sony recommande de pouvoir atteindre au moins 5500 Mo/s pour intégrer la PS5 (et d'être équipé d'un radiateur).

 

Et pourtant, tous les deux ont réussi à afficher 5600 Mo/s avec le benchmark intégré de la PS5, par on ne sait trop quel miracle ! Benchmark un peu trop généreux ? Un Phison très à l'aise avec l'environnement de la PS5, potentiellement moins restrictif que celui d'un PC ? Quoi qu'il en soit, cela signifie que bien plus de SSD pourront en principe être « validé » pour équiper la PS5, y compris des solutions plus abordables, sans que l'on sache toutefois quel sera leur vrai comportement avec un usage réel en jeu. (Source : Tom's, Overclock3D)

 

En bonus, le SoC de la PS5 ! [cliquer pour agrandir]

Et voici à quoi ressemble le SoC intégral de la PS5 !

 

Ouf, c'est bien de l'AMD ! [cliquer pour agrandir]

Ouf, c'est bien de l'AMD !


Un poil avant ?

L'avenir de NVIDIA et ARM arrive entre les pattes de l'Europe

Un peu plus tard ...

Comptoiroscope • Tales of Arise se la raconte en 4K

 Contrôleur maison qui ferait d'ailleurs de vrais miracles avec certains SSD ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !