Plus de 25 ans après la sortie de Tales of Phantasia, Tales of Arise reprend le flambeau et constitue le 17e opus de la série principale, cinq années après la sortie du dernier, à savoir Tales of Berseria. Sans surprise, on retrouve Bandai Namco au développement et à l'édition. Pour la première fois, on a droit à de l'Unreal Engine 4 en guise de moteur, un grand classique du rire de notre époque qu'on attend au tournant en ce qui concerne les performances sur notre RTX 2080 Gaming OC de test. Bref, un action-RPG japonisant classique qui méritait quand même un testounet rapido.

 

 

Donc on fait chauffer la RTX 2080 et le Ryzen 3800X, on a sorti le moniteur UHD pour pousser la définition et on a regardé ce que ça donnait grâce à MSI Afterburner et RivaTuner. Nous comparons donc le jeu avec les options au Max et les options au Mini, sachant qu'il y a relativement peu de réglages et beaucoup d'options de type On/Off, certaines nécessitant d'ailleurs de redémarrer le jeu pour être appliquées.

Esthétiquement, on s'attendait grosso merdo à ce qu'on voit sur la vidéo, à savoir un rendu "moins flou" avec les options au mini, l'absence de post-processing en étant largement responsable. Et niveau performances, on est ravis de voir qu'on peut virer trois options pour atteindre les 60 fps constantes en UHD avec une 2080. Bon, vu ce qu'il y a à afficher, encore heureux, même si la direction artistique reste plutôt propre une fois qu'on a pris le temps de s'imprégner de l'ambiance.

 


Un poil avant ?

Gros zoom sur le SoC et le contrôleur SSD de la PS5 !

Un peu plus tard ...

Les SSD MP600 PRO XT arrivent chez Corsair !

 Petit test rapide en UHD du dernier opus de la série Tales Of, on voit si ça coûte cher en GPU. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !