Un lecteur attentif de Computerbase a remarqué qu'un « petit » détail avait changé sur la fiche technique de la série XLR8 de PNY — un SSD NVMe PCIe 3.0 milieu de gamme lancé en 2019 avec des spécifications et un rapport performance/prix plus que correctes — après en avoir acheté deux exemplaires de 1 To, et pas des moindres !

À sa grande surprise, il a découvert que l'endurance de ces XLR8 1 To de 2021 ne correspondait en aucun cas à celle de l'exemplaire testé un peu partout en 2019, en dépit d'un numéro de modèle pourtant inchangé (M280CS3030-250-RB), mais aussi que la fiche technique originale de 2019 avait disparu du site « .com » de PNY, alors qu'elle est toujours disponible sur la page « .eu ». En effet, ce que l'on trouve désormais sur le site global du fabricant est la version 2021 de la fiche technique — à laquelle s'est ajouté un modèle 4 To qui doit arriver prochainement — et qui est presque parfaitement identique à la précédente, à quelques détails près :

 

PNY CS3030L'endurance TBW en 2019L'endurance TBW en 2021% de différence
250 Go 380 To 170 To -55 %
500 Go 800 To 170 To -79 %
1 To 1665 To 360 To - 78 %
2 To 3115 To 660 To - 79 %
4 To - 6070 To -
Mention NAND " 3D TLC Flash Memory" "3D Flash Memory" -

 

pny cs3030

 

Comme vous pouvez le constater, l'endurance est plutôt incomparable et le modèle 4 To fait clairement tache dans le tableau, tant son TBW est plus dans la continuité de la lignée de 2019 que celle de 2021. Il est donc fort probable que le type de NAND utilisé ne soit pas identique. Justement, là où PNY mentionnait auparavant de la NAND 3D TLC pour sa gamme, le constructeur ne mentionne maintenant plus que la présence de NAND 3D. Faut-il en déduire que les 4 premiers modèles sont désormais équipés de NAND 3D QLC ? Ou se peut-il que les chiffres de 2019 étaient tout simplement beaucoup trop optimistes ? En tout cas, ce n'est pas vraiment une première dans le cas de PNY, qui avait déjà fait un coup semblable avec ses SSD SATA CS900 en 2020, en  échangeant la TLC d'origine pour de la QLC pour des raisons d’approvisionnement, parait-il.

 

Encore une fois, comme avec l'histoire du SX8200 Pro chez ADATA, l'on regrettera toujours autant le manque de transparence chez certains « fabricants » de SSD, ne mentionnant quasiment jamais sur leurs fiches techniques le nom d'un contrôleur, la présence de DRAM ou le type de NAND embarqué. L'autre problème dans le cas présent, c'est que tous les tests et référencements en ligne du CS3030 à ce jour sont évidemment toujours essentiellement basés sur les informations de 2019, désormais partiellement fausses. Certes, cela ne veut pas dire pour autant que les performances ont changé à l'usage, et l'endurance donnée par le fabricant reste avant tout un chiffre parfaitement théorique, la garantie de 5 ans n'a d'ailleurs pas changé (mais le TBW ayant été fortement réduit, cela s'apparente tout de même beaucoup à une réduction de la garantie). 

 

Pour couronner le tout, PNY a bien confirmé le changement après avoir été interrogé par les confrères allemands, mais n'a pas précisé de motif en particulier pour justifier celui-ci. On ne pourra donc que spéculer. Approvisionnement ? Prix ? Sinon, pour les autres et si vous aimez vraiment ne pas savoir ce que vous achetez, il y a aussi le CS3040 en PCIe 4.0...  (Source)


Un poil avant ?

NVIDIA met à jour ses pilotes graphiques

Un peu plus tard ...

Vous allez bientôt pouvoir miner de l'Ethereum depuis Norton 360...

 La transparence n'est toujours pas le fort de certains fabricants de SSD...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !