Déjà « grillé » récemment pour avoir commercialisé sans transparence aucune 4 versions différentes de son SSD XPG SX8200 Pro, avec des combos contrôleurs/NAND variables, mais sans qu'il n'y ait a priori eu d'impact particulièrement notable sur les performances entre chaque version, voilà qu'ADATA se fait à nouveau pointer du doigt, tel un mauvais élève récidiviste. Cette fois-ci, c'est la série XPG SX8100 qui est concernée, une série relativement populaire pour son rapport performance/prix assez attrayant, et comme souvent c'est sur Reddit où l'histoire prend ses origines.

 

Un utilisateur y raconte avoir découvert que son modèle 4 To n'est pas équipé de NAND TLC comme le suggèrent les référencements chez certains revendeurs (qui ne sont pas toujours une source d'information fiable non plus) comme NewEgg et même sur le store officiel d'ADATA sur eBay (où toute mention de « 3D NAND TLC » a toutefois été remplacée par « 3D NAND » pour la série et le modèle en question sur eBay en février, merci la WayBackMachine, mais qui apparait encore dans l'URL), ainsi que les autres capacités de la série qui furent testées un peu partout, mais de la NAND QLC 96L de chez Micron !  Assurément, une surprise. Néanmoins, il fait bon de préciser qu'aucun test sérieux, complet et officiel du modèle 4 To n'a encore été réalisé, celui-ci est arrivé plusieurs mois après le lancement du trio SX8100 initial de 512 Go, 1 To et 2 To lancé fin 2019. On peut aussi soulever l'hypothèse d'une erreur de lecture du software utilisé (un utilitaire de flash pour SSD NVMe avec contrôleur Realtek).

 

xpg adata sx8100 [cliquer pour agrandir]

 

Il va de soi qu'aucune information sur le type de NAND utilisé n'est clairement visible sur le site du constructeur, qui depuis longtemps déjà se contente d'indiquer simplement « 3D NAND ». Néanmoins, la fiche technique pour la trilogie originelle mentionne bien une NAND  « 3D TLC », mention qui a disparu sur la fiche mise à jour avec les nouvelles capacités. Notez qu'ADATA indique une endurance de 2560 To pour son modèle de 4 To, ce qui parait bien optimiste pour un SSD à base de QLC,  ce serait même du jamais vu (Samsung arrive à peine à 1440 To pour son 870 QVO 4 To en SATA), d'autant plus lorsque l'on sait que les SSD NVMe MP400 4 To de Corsair et Rocket Q 4 To de Sabrent affichent une endurance de seulement 800 et 940 To respectivement (certes, avec un contrôleur Phison), alors qu'ils exploitent eux aussi cette NAND 3D QLC 96L de Micron. Accessoirement, un MP510 4 To de Corsair exploitant de la NAND 3D TLC BiCS 96L possède une endurance de 6820 To.

 

Bref, dans tous les cas, il y a au moins une information qui ne colle pas. Soit le rapporteur s'est trompé et son logiciel a mal lu, et ce SSD de 4 To est bel et bien équipé de NAND TLC comme les autres ; ou alors ADATA y a effectivement mis de la NAND QLC sans le distinguer des autres de la série en TLC et s'est empressé de virer toute mention de la NAND TLC sur ses pages, mais en « oubliant » aussi d'y appliquer la bonne endurance.

Peu importe, le vrai bug dans tout ça, c'est encore une fois le manque de transparence chez certains constructeurs de SSD, qui partagent rarement l'information sur le type de mémoire et le contrôleur. Il avait récemment été reproché aux constructeurs de disques durs de planquer des modèles SMR dans les gammes PMR sans indication aucune, et ils ont tous fini par s'exécuter pour corriger plus ou moins le tir. Ne serait-il pas grand temps que les SSD aussi fassent l'objet d'un peu plus de transparence, pour en terminer avec les SSD quasi lootbox comme chez ADATA ?

 

adata xpg sx8100 ssd


Un poil avant ?

Microsoft en très bonne voie pour finaliser son acquisition de Zenimax Media (MAJ : c'est finalisé !)

Un peu plus tard ...

Intel Alder Lake Mobile : une roadmap en fuite, de 5 à 16 cœurs physiques en prévision ?

 ADATA, un constructeur un peu trop amateur des SSD-surprises ?  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !